Réutilisation d'eaux usées traitées : comment réussir son projet ?

07 décembre 2017
Réutilisation d'eaux usées traitées : comment réussir son projet ?

Préserver la ressource en eau, protéger un milieu sensible, améliorer le cadre de vie en favorisant la biodiversité... Ces enjeux typiques de SAGE ou de contrats de milieu * sont également de bonnes raisons de se lancer dans un projet de réutilisation d'eaux usées traitées (REUT). Un document intitulé "Comment réussir son projet de réutilisation d'eaux usées traitées ?" vient de paraître. Focus sur ce dossier technique.

Les eaux dites "usées" sont les eaux prélevées dans le milieu naturel après une première utilisation. Dans la plupart des cas, les eaux qui sortent des stations d'épuration sont rejetées. Néanmoins, il est techniquement possible de réutiliser ces eaux pour de nouveaux usages : palier un manque d'eau pouvant être accentué par les changements climatiques en cours, développer ou maintenir une activité économique, etc.

Mettre en valeur les eaux sortant de sa station d'épuration est aujourd'hui encore une démarche innovante peu développée, hormis par quelques territoires précurseurs. La réutilisation d'eaux usées traitées (REUT) vient de faire l'objet d'un dossier technique proposé par l'Agence régionale pour l'environnement (ARPE) Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Comment réussir son projet de REUT ? C'est la question à laquelle la publication répond.

Cette publication indique que "cette réutilisation s'inscrit dans la logique d'économie circulaire que le bon sens tendrait à généraliser". Le dossier technique s'attache donc à décrire une méthode qui permettra d'aboutir à des usages des eaux épurées qui soient encadrés, pérennes et acceptés de tous. Ce qu'il est possible de faire en France, le potentiel de son territoire, le montage du projet et sa concrétisation sont les thèmes abordés dans cette publication.

Thèmes
:
Eau potable.

Toutes les actualités


▲ Haut de page