Bulletin de situation hydrologique

Eaufrance actualités - mer, 2018-02-21 00:00

Déjà excédentaire de 50 % en décembre 2017, la pluviométrie moyenne de janvier 2018 en France a été excédentaire de plus de 80 %. Dans un flux océanique rapide, les passages perturbés déjà nombreux en décembre 2017 ont été très fréquents et très actifs durant tout le mois de janvier. Les chutes de neige ont été très abondantes sur le relief, notamment sur le nord des Alpes.

En janvier, les cumuls mensuels de précipitations ont atteint des valeurs comparables aux records de 1988. Ainsi, en moyenne sur la France, la pluviométrie cumulée du 1er décembre au 31 janvier est la plus forte enregistrée sur la période 1959-2018. Ces pluies fréquentes et abondantes survenues sur des sols déjà humides ont eu pour conséquence de nombreuses crues et inondations.

Les pluies efficaces depuis le début de la période de recharge sont nettement excédentaires au nord d'une ligne allant de la Normandie à la Savoie. Les fortes précipitations ont permis d'atteindre une situation où les débits moyens mensuels des cours d'eau sont supérieurs à la moyenne dans 90 % des débits mesurés, contre environ 14 % pour le mois de novembre 2017. Au 15 février, 4 départements ont mis en œuvre des arrêtés de restriction des usages de l'eau.

Consulter le bulletin national de situation hydrologique

Consulter les bulletins régionaux et de bassins



Sur www.data.eaufrance.fr, les données sur ce sujet : Stations hydrométriques ; Stations pluviométriques France entière ; Piézomètres

Sur onde.eaufrance.fr, accéder à l'observatoire national des étiages.

Les représentations et les pratiques associées aux mangroves de la Martinique

Zones humides actualités - Fri, 2018-02-16 15:10

L’« Étude en Sciences Humaines et Sociales sur l’Eau et les Milieux Aquatiques en Martinique » doit permettre d’identifier les jeux d’acteurs, les freins et les leviers d’action nécessaires pour accompagner la mise en oeuvre d’une politique efficace de gestion de l’eau et des milieux aquatiques.

Programme ludo-éducatif et interactif : Explorateurs de l’eau

Zones humides actualités - Fri, 2018-02-09 11:46

Explorateurs de l’eau est un programme éducatif (créé par Global Action Plan UK) qui vise à sensibiliser les jeunes de 8 à 14 ans aux enjeux de la préservation de l’eau. Il les invite à se mettre dans la peau d’explorateurs et à relever, en équipe, des défis ludiques.

Découvrez les animations de la Journée mondiale des zones humides 2018 !

Eaufrance actualités - Fri, 2018-02-02 09:09

Chaque année, la Journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides. Elle propose à tous de construire leur événement autour d'un thème commun. En 2018, le thème choisi par le bureau de la convention de Ramsar est "Des zones humides pour les villes de demain". À cette occasion, chacun peut inscrire ses animations sur le portail national des zones humides, afin de les labelliser.

Étangs, lagunes, marais, ruisseaux, prairies inondables... les zones humides ont leur journée mondiale. Depuis 2001 en France, les organismes gouvernementaux, les organisations non gouvernementales et les groupes de citoyens proposent de nombreuses animations s'inscrivant dans le cadre de cette JMZH. Plus le public sera nombreux à participer et à proposer des animations sur son propre territoire, et plus cet événement pour la préservation des zones humides s'inscrira dans l'esprit de chacun.

Si, en 2018, le thème des "zones humides pour les villes de demain" est proposé, les animations à découvrir dépassent ce seul cadre. Pour connaître les animations près de chez vous, rendez-vous sur le portail Zones-humides ou téléchargez l'application BaladOmarais ! Vous organisez des évènements entre le 27 janvier et le 28 février ? Il est encore temps de faire labelliser vos animations ! Rendez-vous sur l'espace organisateur du portail Zones-humides.

Devenez acteurs de la journée mondiale des zones humides 2018

Sur www.zones-humides.org, toutes les informations sur les zones humides.

Sur www.documentation.eaufrance.fr, le zoom sur les zones humides.

Publication du dictionnaire des données "Description des milieux humides"

Zones humides actualités - Fri, 2018-01-26 09:31

Un nouveau dictionnaire est publié pour faciliter la cohérence nationale des données sur les milieux humides. Intitulé "Description des milieux humides", il porte sur les informations qui permettent de décrire un milieu humide.

Cartographie des ouvrages et aménagements littoraux

Eaufrance actualités - Tue, 2018-01-23 10:47

La connaissance des ouvrages et aménagements littoraux (digues, jetées, brise-lames, etc.) est indispensable à la compréhension des dynamiques côtières et à l'élaboration de stratégies de gestion du trait de côte et d'adaptation à l'évolution du littoral. Dans ce cadre, le centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) a réalisé une cartographie des ouvrages et aménagements de métropole et d'outre-mer.

Certains risques littoraux sur le territoire français (submersion marine, inondation, érosion) peuvent accentuer l'effet de la mer devant des ouvrages, par exemple en creusant la plage ou en générant des phénomènes d'accumulation de sable. À la suite d'une demande du ministère en charge de l'environnement et à l'aide de données collectées au niveau local, le Cerema a identifié et cartographié les ouvrages et aménagements littoraux visibles sur photographies aériennes susceptibles d'impacter le trait de côte en France. Il s'agit d'un véritable outil pour l'aménagement du littoral, qui s'inscrit dans le cadre de l'élaboration d'un indicateur national de l'érosion côtière.

L'outil se compose ainsi d'une cartographie et d'une base de données homogénéisée, qui recense environ 16 000 ouvrages et aménagements présents sur les 2 300 km de côte en métropole et outre-mer. Bien que non exhaustive, cette base constitue à l'échelle locale un appui pour les territoires dans le développement de stratégies d'adaptation aux évolutions littorales. Plus globalement, ce travail contribue à la mise en œuvre du programme d'actions 2017-2019 de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte.

Accéder à la cartographie des ouvrages et aménagements littoraux

Sur quadrige.eaufrance.fr, accéder à la gestion et à la valorisation des données de l'environnement littoral.

Sur www.eaufrance.fr, accéder à la rubrique sur les eaux littorales.

Sur www.documentation.eauetbiodiversite.fr, accéder au zoom sur les inondations.

Bulletin de situation hydrologique

Eaufrance actualités - Fri, 2018-01-19 00:00

En moyenne sur la France et sur le mois décembre 2017, la pluviométrie a été excédentaire de 30 %, après un déficit persistant depuis décembre 2016. Seul le mois de mars 2017 avait connu un excédent de l'ordre de 25 %. Les passages perturbés ont été fréquents durant ce mois de décembre et la pluviométrie a été excédentaire du Sud-Ouest au sud de la Bourgogne-Franche-Comté, de la Bretagne à l'Île-de-France et aux Hauts-de-France, sur la majeure partie de la Corse et surtout sur les Alpes. À l'inverse, l'important déficit présent le mois dernier autour du golfe du Lion s'étend à la quasi-totalité du Languedoc-Roussillon, au sud de l'Ardèche et au delta du Rhône.

Les sols superficiels se sont humidifiés sur la quasi-totalité du pays. Sur le Sud-Est, la sécheresse des sols, qui a débuté au printemps, s'est nettement atténuée. Les sols restent toutefois assez secs sur le pourtour du golfe du Lion, la basse vallée du Rhône et le littoral provençal. Depuis le début de la période de recharge, les pluies efficaces ont retrouvé des valeurs conformes aux normales sur la majorité du pays. Seul le pourtour méditerranéen et la vallée du Rhône sont marqués par un déficit de plus de 50 %.

Le niveau des nappes au 1er janvier 2018 est hétérogène d'une région à l'autre. Près des deux tiers des nappes (64 %) affichent un niveau modérément bas à très bas. Une situation de basses eaux qui se prolonge jusqu'en fin d'année n'est pas habituelle. Elle traduit l'absence d'incidence notable des premières pluies automnales qui sont très attendues pour assurer la recharge des aquifères. A l'exception de quelques secteurs assez peu nombreux, on note, sur la plus grande partie du territoire, que les niveaux de nappes traduisent un déficit de recharge, en l'absence de précipitations notables.

Tendance d'évolution du niveau des nappes

La tendance d'évolution du niveau des nappes traduit une nette tendance à une recharge qui devient active avec près des deux-tiers des points (63 %) désormais orientés à la hausse. La tendance d'évolution à la baisse du niveau des nappes est faible (12 %) et le nombre de points dont le niveau est stable augmente (25 %). Cette situation montre que la bascule entre basses eaux et reprise d'une recharge des nappes est amorcée et que l'on s'oriente progressivement vers une recharge hivernale qui devient efficace. La situation des nappes au 1er janvier 2018 traduit un début assez timide de recharge hivernale mais une tendance qui semble se confirmer malgré tout.

Au 15 janvier 2018, 5 départements ont mis en œuvre des arrêtés de restriction des usages de l'eau. Il n'y en avait aucun en 2017 à la même date.

Consulter le bulletin national de situation hydrologique

Consulter les bulletins régionaux et de bassins



Sur www.data.eaufrance.fr, les données sur ce sujet : Stations hydrométriques ; Stations pluviométriques France entière ; Piézomètres

Sur onde.eaufrance.fr, accéder à l'observatoire national des étiages.

Déclaration de la secrétaire générale de la convention de Ramsar pour la JMZH

Zones humides actualités - mer, 2018-01-17 08:19

Déclaration de Martha Rojas Urrego, Secrétaire générale de la Convention de Ramsar sur les zones humides à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides 2 février 2018.

Deux web-conférences pour les gestionnaires de milieux aquatiques

Zones humides actualités - Tue, 2018-01-09 12:06

Deux web-conférences à destination des gestionnaires de milieux humides : produire des données de référence (5 février) et la protection des milieux aquatiques par le droit (22 février).

Bulletin de situation hydrologique

Eaufrance actualités - mer, 2017-12-20 00:00

En novembre, les précipitations ont été à nouveau peu fréquentes pour la saison et les cumuls sont déficitaires sur une grande partie du pays à l'exception des régions de la Normandie et des Hauts-de-France à l'Alsace. Le déficit a dépassé 30 % du sud de la Bretagne au golfe du Lion ainsi qu'en région PACA. En moyenne sur la France et sur le mois, la pluviométrie, géographiquement très contrastée, a été déficitaire de 20 %.

Sur le Sud-Est, la sécheresse des sols superficiels, qui a débuté au printemps, perdure, atteignant encore des valeurs record sur la Corse et en Provence - Alpes - Côte d'Azur. Depuis le début de la période de recharge, le déficit de plus de 50 % des pluies efficaces est très marqué sur une grande moitié sud du pays. Au 11 décembre 2017, 19 départements ont mis en œuvre des arrêtés de restriction des usages de l'eau. Ils étaient 7 en 2016 et 5 en 2015 à la même date.

Suite à l'important épisode de sécheresse ayant touché de nombreux départements cet été 2017, des actions concrètes relatives à la gestion quantitative de l'eau ont été présentées conjointement en conseil des ministres du 9 août 2017 par le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire et le ministre de l'agriculture et de l'alimentation. La politique de gestion quantitative de la ressource en eau s'inscrit désormais dans le cadre de cette communication autour de deux objectifs :
encourager la sobriété des usages et réguler en amont la ressource, grâce notamment à l'innovation ;
faire émerger, dans l'ensemble des territoires, des solutions adaptées aux besoins et aux contextes locaux.

Consulter le bulletin national de situation hydrologique

Consulter les bulletins régionaux et de bassins



Sur www.data.eaufrance.fr, les données sur ce sujet : Stations hydrométriques ; Stations pluviométriques France entière ; Piézomètres

Sur onde.eaufrance.fr, accéder à l'observatoire national des étiages.

Quelles conformités pour les stations de traitement des eaux usées ?

Eaufrance actualités - Tue, 2017-12-19 08:54

Chaque année, les services de l'État collectent et produisent les données relatives aux stations de traitement des eaux usées (STEU), notamment leurs niveaux de conformité au regard de la directive « Eaux Résiduaires Urbaines ». Dans ce cadre, la situation des conformités 2016 des STEU a récemment été mise à jour sur le portail d'information sur l'assainissement communal du ministère de la Transition écologique et solidaire. Un accès cartographique est notamment proposé.

En 2016, la France compte dans sa base de données 21 066 agglomérations d'assainissement comprenant 21 421 stations de traitement des eaux usées (STEU). La politique d'assainissement de la France, basée sur la mise en conformité des systèmes de collecte et des stations de traitement des eaux usées, contribue aux objectifs de qualité des milieux aquatiques et des usages sensibles. Elle est déclinée dans le plan d'action « assainissement » lancé en septembre 2011.

Le portail d'information sur l'assainissement communal met à disposition les dernières données collectées dans le cadre du suivi des mises en conformité des ouvrages d'assainissement. Les données pour l'année 2016, collectées et produites durant l'exercice 2017, sont à présent disponibles en ligne. Il est possible de les consulter depuis l'accès géographique de la page d'accueil. L'ensemble de ces données est également exportable dans différents formats.

Accéder à la carte : www.assainissement.developpement-durable.gouv.fr

Sur www.eaufrance.fr, accéder aux données dans les bassins.

Sur www.services.eaufrance.fr, accéder aux données des services publics d'eau potable et d'assainissement.

Sur www.cartograph.eaufrance.fr, accéder aux données de synthèse sur l'eau.

Les Français et l'eau en 2017 : quels avis ? Quelles préoccupations ?

Eaufrance actualités - jeu, 2017-12-14 10:23

La 21ème édition du baromètre annuel "Les Français et l'eau", réalisé par TNS-Sofres pour le Centre d'information sur l'eau, est récemment parue. Elle est marquée par le niveau record de satisfaction du service de l'eau : 87 % de sondés sont satisfaits de ce service, soit le niveau le plus élevé depuis vingt ans. Néanmoins, une inquiétude des consommateurs concernant l'impact du changement climatique et des pollutions sur les ressources et la qualité de l'eau se développe.

Quel est le niveau de confiance et de satisfaction de l'eau du robinet ? Quel est le degré d'information sur l'eau des consommateurs ? Quelle est leur attitude à l'égard de la ressource en eau ?... La 21ème édition du baromètre revient sur ces interrogations. Principal enseignement, la satisfaction vis-à-vis du service public de l'eau reste à un niveau élevé : 87% des consommateurs sont satisfaits des services d'eau, même si le rôle de chaque acteur n'est pas bien connu du grand public. Une amélioration de la perception du prix du service de l'eau - et une meilleure acceptation du coût de ce service - sont également à prendre en compte.

En parallèle, une préoccupation grandissante se fait ressentir : 82% des sondés pensent que le changement climatique a un impact sur les ressources en eau. La plupart pense que celui-ci a des conséquences sur le manque d'eau, les inondations, l'augmentation du niveau de la mer, la dégradation de la qualité des ressources ou encore la dégradation de l'eau du robinet. Les inquiétudes sur la pollution des nappes phréatiques et des cours d'eau se développent également chez les sondés : 73% considèrent que les ressources en eau sont polluées. L'état des ressources en eau et leur pollution reste un facteur préoccupant.

Télécharger la 21ème édition du baromètre annuel "Les Français et l'eau"

Sur www.eaufrance.fr, accéder aux données dans les bassins.

Sur www.services.eaufrance.fr, accéder aux données des services publics d'eau potable et d'assainissement.

Sur solidarites-sante.gouv.fr, accéder aux résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l'eau potable.

Milieux et risques naturels : quelles interactions entre économie et environnement ?

Eaufrance actualités - Tue, 2017-12-12 09:24

Quelles sont les interactions existantes entre l'environnement et les acteurs économiques en France ? L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et le Service de la donnée et des études statistiques (SDES) du ministère Transition écologique et solidaire se sont penchés sur le sujet dans une de leurs dernières publications. Un ensemble d'analyses et d'indicateurs visant à dresser un panorama synthétique de ces interactions y est présenté. Qu'en est-il du côté des milieux et des risques naturels ?

Une publication inédite de la collection "Insee Références" intitulée "Les acteurs économiques et l'environnement" vient de paraître. Elle propose de s'intéresser aux interactions existantes entre l'environnement et l'économie. Dans une première partie, elle revient sur la dynamique en faveur d'une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux dans les pratiques individuelle et collective. Il y est question, entre autres choses, d'empreinte écologique, de services écosystémiques ou encore de nitrates et de pesticides.

La publication propose ensuite des dossiers sur des thèmes précis, mais surtout des fiches sur des thématiques définies. Dans la partie consacrée à l'environnement, un ensemble d'analyses et d'indicateurs sont proposées sur les milieux naturels et l'exposition aux risques naturels. Il est ainsi possible de retrouver 7 fiches et de nombreuses données associées sur la pollution des eaux superficielles et souterraine, l'environnement littoral et marin en métropole, la pollution de l'air extérieur, les sols, la biodiversité, les risques naturels et les effets du changement climatique.

Sur le site de l'INSEE : consulter "Les acteurs économiques et l'environnement"

Sur www.eaufrance.fr, accéder aux données dans les bassins.

Sur www.cartograph.eaufrance.fr, accéder aux données de synthèse sur l'eau.

Sur www.data.eaufrance.fr, accéder à toutes les données publiques sur l'eau en France.

BD Drainage : capitaliser les données sur le drainage agricole

Eaufrance actualités - mer, 2017-12-06 09:51

Connaître les installations drainantes et réduire les tensions sur la ressource en eau souterraine, c'est l'objectif de la BD Drainage, un outil permettant de bancariser et de valoriser les données sur le drainage agricole grâce aux technologies de l'information. Devant la nécessité de sauvegarder la mémoire territoriale sur le sujet et de mettre en lumière les usages associés, ce dispositif collaboratif permet à chacun de renseigner les données qui lui sont propres.

La BD Drainage est proposée par l'AREAS (association au service des acteurs de l'aménagement du territoire pour la préservation des sols et de la ressource en eau) et le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières). Réunissant les données nécessaires à la profession agricole, aux bureaux d'études, aux collectivités locales et aux administrations en charge du suivi des aménagements des sols, elle contribue à la gestion de l'eau et des risques en particulier liées aux crues, à une meilleure protection des captages d'eau potable, ainsi qu'à l'orientation et à la mise en œuvre des politiques publiques. La création de l'outil a été lancée en 2016, avec la collecte et la saisie des données d'un territoire pilote (Eure et Seine-Maritime).

Ce système d'information a été pensé dès l'origine pour fonctionner selon une dimension nationale. Ainsi, le BRGM propose aujourd'hui un site de saisie collaboratif de manière à ce que les futurs partenaires et acteurs de l'aménagement du territoire et de la protection de la ressource puissent renseigner leur base de données en ligne. Les différents utilisateurs accèdent à une visualisation des parcelles et des réseaux de drainage, peuvent afficher le parcours des eaux drainées jusqu'à leur exutoire et disposer d'informations sur les objets référencés (date de réalisation, dimensionnement, etc.).

La diffusion est réalisée via le SIGES Seine-Normandie : accéder à la BD Drainage

Sur www.cartograph.eaufrance.fr, accéder aux données de synthèse sur l'eau.

Sur www.data.eaufrance.fr, accéder à toutes les données publiques sur l'eau en France.

Sur www.ades.eaufrance.fr, accéder aux données sur les eaux souterraines.

Bulletin de situation hydrologique

Eaufrance actualités - Tue, 2017-11-28 00:00

Avec un déficit proche de 70%, le mois d'octobre 2017 se classe au cinquième rang des mois d'octobre les plus secs sur la période 1959-2017 (derrière 1978, 1969, 1985 et 1971). Le mois d'octobre 2017 a été marqué par des conditions anticycloniques dominantes sur l'Europe de l'Ouest. Le flux perturbé a été rejeté sur le nord de l'Europe, privant la France de précipitations significatives.

Sur le quart sud-est du pays, les pluies ont été quasi absentes, hormis des Pyrénées-Orientales au sud-ouest du Massif central lors d'un épisode méditerranéen peu intense les 18 et 19. Le déficit de pluviométrie, remarquable sur la quasi-totalité du pays, a atteint un record sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). Le déficit pluviométrique récurrent sur l'ensemble de la région PACA ainsi que sur le Gard et la Corse a contribué à une nouvelle aggravation de la sécheresse des sols superficiels, établissant de nouvelles valeurs records.

Le niveau des nappes au 1er novembre 2017 est hétérogène d'une région à l'autre. Les deux tiers des nappes (71%) affichent un niveau modérément bas à très bas. La prolongation d'une situation de basses eaux n'est pas totalement habituelle pour cette période de l'année. La situation est assez dégradée en l'absence de premières pluies automnales importantes. Plusieurs secteurs présentent des niveaux autour de la moyenne, comme le sud du bassin parisien ou la partie ouest du bassin Adour-Garonne. Le reste du territoire présente des niveaux modérément bas, voire bas. La vallée du Rhône au sud de Lyon ainsi que le secteur du Périgord et du bassin Angoumois présentent quant à eux des niveaux très bas. La situation des nappes au 1er novembre 2017 traduit un début de période de recharge hivernale très limité.

Au 22 novembre 2017, 25 départements ont mis en œuvre des arrêtés de restriction des usages de l'eau. Ils étaient 11 en 2016 et 9 en 2015 à la même date.

Consulter le bulletin national de situation hydrologique

Consulter les bulletins régionaux et de bassins



Sur www.data.eaufrance.fr, les données sur ce sujet : Stations hydrométriques ; Stations pluviométriques France entière ; Piézomètres

Sur onde.eaufrance.fr, accéder à l'observatoire national des étiages.

Changements climatiques en Adour-Garonne : notre avenir passe par l'eau !

Portail documentaire - lun, 2017-11-27 16:34
L'Agence de l'Eau Adour-Garonne publie une nouvelle brochure sur les impacts du changement climatique dans le bassin Adour-Garonne, à l'horizon de 2050. O AG 33297 – 2017 – 12 pages Voir en ligne : https://www.documentation.eauetbiod...

Guide d'accompagnement des porteurs de projet dans les opérations d'effacement ou d'arasement de seuils en rivière

Portail documentaire - lun, 2017-11-27 16:10
Guide d'accompagnement des porteurs de projet dans les opérations d'effacement ou d'arasement de seuils en rivière. Il a été élaboré pour accompagner les porteurs de projet dans les opérations d'effacement ou d'arasement de seuils en rivière. Il propose en outre, d'adapter le contenu des cahiers des clauses techniques particulières (CCTP), afin d'avoir un document bien approprié au cas de figure et ainsi éviter les démarches lourdes et onéreuses qui peuvent conduire à l'abandon des projets. A 33221 – 2017 – 72 pages. Voir en ligne : https://www.documentation.eauetbiod...

Empreinte "eau" : quel niveau de pression exercée par les ménages ?

Eaufrance actualités - mer, 2017-11-15 09:20

Selon leurs activités quotidiennes et leurs habitudes de consommation, les ménages exercent des pressions sur l'environnement. Ces pressions génèrent collectivement de profondes répercussions, notamment sur les ressources naturelles. Un document diffusé par le Commissariat général au développement durable (CGDD) présente une sélection d'indicateurs sur les pressions et impacts sur l'environnement associés aux pratiques et modes de vie des ménages. Qu'en est-il de l'empreinte "eau" ?

Parmi les différents thèmes abordés, le document s'intéresse à l'empreinte "eau" et à sa composante "bleue". Cette composante concerne l'ensemble des prélèvements pour la distribution d'eau potable, l'agriculture, les usages industriels et le refroidissement des centrales électriques. L'empreinte "eau" de la France permet d'estimer le niveau de pression exercée par les ménages sur la ressource en eau à l'échelle mondiale en fonction de leurs modes de consommation. Elle inclut l'eau directement consommée par les ménages (eau du robinet) et celle utilisée lors de la production des biens et services consommés par ces mêmes ménages, qu'ils soient produits en France ou à l'étranger.

En 2007, la composante "bleue" de l'empreinte "eau"* varie de 270 à 650 m3 / habitant, selon la prise en compte ou non des prélèvements destinés au refroidissement des installations de production d'électricité. L'empreinte est systématiquement supérieure aux prélèvements d'eau effectués sur le territoire (de 215 à 520 m3 par an par habitant). Cela s'explique par la différence entre le volume d'eau associé aux exportations de la France et celui liée à ses importations. La France est donc importatrice nette d'eau virtuellement associée à ses échanges extérieurs.

- Sur le site "Observation et Statistiques" : Ménages & Environnement - Les chiffres clés – Édition 2017

Sur www.eaufrance.fr, consulter les chiffres-clés sur l'eau et les milieux aquatiques - édition 2016

Sur www.bnpe.eaufrance.fr, accéder aux données sur les prélèvements en eau.

Sur www.services.eaufrance.fr, accéder à l'observatoire des services d'eau et d'assainissement.

* L'empreinte "eau" équivaut à la somme de l'eau prélevée sur le territoire et de celle prélevée à l'étranger pour la production des biens et services importés en France, moins le volume l'eau prélevée en France pour la production des biens et services exportés.

La réutilisation des eaux usées traitées

Portail documentaire - lun, 2017-11-13 11:25
Les eaux usées recyclées : pour quels usages ? Quels sont les risques sanitaires associés à la réutilisation ? Quelles sont les recommandations/réglementations relatives à la réutilisation ? Quels traitements pour les eaux usées : risques et choix ? Quels sont les coûts - bénéfices sur la mise en œuvre de projets de réutilisation et les retours d'expérience en France ? Voir en ligne : /search/zoom.jsp?id=181

Les services écosystémiques liés aux zones humides

Portail documentaire - lun, 2017-11-06 15:16
Qu'est-ce qu'une zone humide ? Quels sont, au travers d'exemples concrets, les services rendus par les zones humides ? Les services écosystémiques regroupent l'ensemble des services rendus par les écosystèmes dont l'homme bénéfice directement ou indirectement : -Quelle évaluation économique pour les services écosystémiques rendus par les zones humides en France? -Quels sont les services rendus par les zones humides en termes d'atténuation du changement climatique et d'adaptation ? Voir en ligne : /search/zoom.jsp?id=184
▲ Haut de page