Aide à la décision et identification de pistes d’actions pour la réalisation de retenues collinaires d’irrigation agricole en adéquation avec la potentialité du milieu

Description de l'annonce
Type d'annonce:
Offre de stage

Contexte et description du service et de la thématique :

Parmi son champ d’action, le service eau et nature porte la déclinaison des politiques de l’eau par son exercice de la police de l’eau (instruction de déclarations et d’autorisations au titre de la loi sur l’eau) et accompagne les territoires dans la déclinaison et la mise en œuvre des mesures fixées aux Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux. Au sein du service, l’unité Gestion de la Ressource en Eau et des POllutions Diffuses décline les politiques publiques portant sur la gestion qualitative (pollutions diffuses agricoles) et quantitative de la ressource (prélèvements en eaux souterraines et superficielles).

La mobilisation de la ressource en eau pour l’agriculture constitue un objectif à la fois environnemental et économique qui nécessite de faire face au manque d’eau estival qui va s’aggraver face au défi du changement climatique tout en assurant une viabilité et des perspectives économiques favorables aux exploitations agricoles pour qui l’irrigation est un moyen de sécuriser la production de cultures à forte valeur ajoutée pour l’arboriculture, ou d’assurer l’autonomie fourragère pour les élevages.

A cet effet, le développement et l’exploitation durable de retenues collinaires constituent une des solutions permettant de limiter la pression de prélèvement à l’étiage. Pour autant, les retenues collinaires ont néanmoins des impacts environnementaux important sur la qualité physisco-chimique des cours d’eau, la capacité de recharge de la ressource, et entraînent parfois une rupture de la continuité écologique et sédimentaire.

Sur le Rhône, une instance de gouvernance associe les acteurs agricoles, financiers, et institutionnels avec pour objectif d’accompagner efficacement la réalisation de projets agricoles sur un plan technique, réglementaire et financier.

Objectif du stage :

Dans le cadre d’un comité de suivi restreint et au moyen d’une valorisation de données et d’entretiens d’acteurs, l’objectif visé est d’apporter une aide à la décision aux acteurs institutionnels impliqués dans l’accompagnement de la création de retenues collinaires vouées à l’irrigation agricole tout en s’intégrant les exigences d’atteinte du bon état quantitatif de la ressource en eau.

Méthodologie proposée :

1- État des lieux (valorisation de données déjà réalisée en partie) / Rédaction d’un document cartographié dressant un état des lieux de la situation du département :

  • Environnemental : de la situation des plans d’eau dans le département du Rhône, répartition par usage selon les territoires et analyse de priorités d’actions visant à résorber le déséquilibre quantitatif parmi les axes de travail suivant : mise en place de débits réservés à différents paliers d’exigence, mutualisation de plans d’eau, limitation / encadrement de la création de nouveaux plans d’eau, … .
  • Agricole : Première approche des besoins agricoles potentiels à partir de ratios de consommation à définir par exploitation et/ou par culture.
  •  Analyse de compatibilité entre les besoins et la capacité de prélèvement potentielle sur la ressource. Analyse par bassins versants.

A réaliser avec l’appui d’un comité de suivi DDT/SMHAR/CA

2- Propositions de pistes d’actions (appui bibliographique et entretien d’acteurs) / Rédaction d’un document de synthèse :

En reprenant l’historique des démarches d’accompagnement formalisé dans le département (protocole départemental, groupes d’animation locaux), par une série d’entretien d’acteurs et une analyse rétroactive de certains projets ayant aboutis ou non, construire une typologie des points facilitateurs et des freins à l’émergence d’un projet individuel ou collectif de création d’une retenue collinaire (analyse des facteurs humains, techniques, financiers, gestion de l’ouvrage, délais). En détacher des pistes d’actions.

Entretiens d’acteurs a priori (15/20 entretiens) : Chambre d’Agriculture, Syndicat Mixte Hydraulique Agricole du Rhône, Agence de l’eau RMC, Syndicat de Rivière, SAGE, exploitants agricoles et Associations Syndicales Autorisées.

Champ relationnel durant le stage :

Direction Départementale des Territoires, Chambre d’Agriculture, Syndicat Mixte Hydraulique Agricole du Rhône, Agence de l’eau RMC, exploitants agricoles

Compétences mobilisées durant le stage :

  • Compétences techniques (connaissances) politiques publiques dans le domaine de l’eau,
  • Connaissance des acteurs de l’eau et de la profession agricole,
  • Compétences agronomiques sur les cultures de base,
  • Maîtrise des logiciels bureautiques, notamment Writer et Calc,
  • Connaissance du SIG – logiciel Qgis

Compétences transversales (savoir-faire) :

  • Travailler en équipe,
  • Synthétiser, conseiller,
  • Concevoir une démarche, des outils, des supports, des documents

Compétences relationnelles  (savoir-être) :

  • Bonnes qualités relationnelles,
  • Capacités d’analyse et de synthèse,
  • Autonomie et organisation,
  • Capacité d’adaptation.

Conditions de travail et indemnisation :

Stage se déroulant sur une durée minimale de 5,5 mois à partir de mars 2018

Poste basé à la DDT du Rhône – Service Eau et Nature – 165 rue garibaldi – 69003 LYON

Accès au restaurant administratif

Titulaire du permis B

Indemnisation : 600 euros / mois

Modalités de candidature :

CV à adresser à Sébastien Chapuis + 1 paragraphe d’accompagnement expliquant en quoi le présent stage s’intègre dans votre projet professionnel.

Candidature à transmettre par mail avant le 15/01

Contact : à qui et où envoyer les réponses ?
Nom:
CHAPUIS Sébastien
Adresse électronique:
sebastien.chapuis@rhone.gouv.fr
Adresse postale:

Direction Départementale des Territoires du Rhône

Service Eau et Nature / Gestion de la Ressource en Eau et des POllutions Diffuses

Téléphone:
04 78 63 11 00
Page mise à jour le 12/10/2017
▲ Haut de page