Aller au contenu principal

Animateur (H/F) agricole (89)

Page mise à jour le 28/05/2019

Type d'annonce
Offre d'emploi

Description

Contexte : le Contrat Global Armançon

Le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon (SMBVA) porte le Contrat Global Armançon, outil de planification multithématique à l’échelle du bassin versant, qui comprend 267 communes réparties sur 3 départements (Aube, Côte-d’Or et Yonne).

L’objet du Contrat Global est de mettre en œuvre le SAGE de l’Armançon à travers un projet cohérent de gestion globale de l’eau et des milieux aquatiques. L’objectif de cette démarche contractuelle est de développer et promouvoir, sur la base d’un programme d’actions pluriannuel (2015 à 2019), les opérations à mener pour atteindre le bon état des eaux.

Le Contrat Global ne faisant plus partie des outils de l’Agence de l’eau Seine-Normandie (AESN), le SMBVA envisage la poursuite des missions d’animation dans le cadre d’un Contrat de Territoire Eau et Climat, nouveau dispositif du 11ème programme de l’AESN.

La cellule d’animation du Contrat Global est actuellement composée de 2,5 ETP : un animateur principal, qui est chargé majoritairement des volets eau potable et assainissement, une animatrice agricole qui est chargée principalement de l’animation autour des captages, une animatrice à mi-temps sur les autres missions agricoles et à mi-temps sur l’animation du SAGE.

Devant le temps nécessaire pour la révision du SAGE et le souhait de développer de nouveaux outils pour faire évoluer les pratiques agricoles, le SMBVA recherche un agent pour reprendre une partie des missions d’animation agricole générale et d’animation autour des captages.

Objectifs et contenu de la mission

L’animation agricole du Contrat Global a pour objectif de faire émerger et mettre en place des projets préventifs agricoles en réponse aux forts enjeux identifiés sur le bassin versant de l’Armançon, en particulier sur le volet de reconquête de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques. Cette animation agricole œuvre ainsi sur le territoire du Contrat Global dans le cadre de la répartition des missions entendue avec les chambres d’agriculture départementales. Cette animation technique est répartie entre deux animateurs et devra être menée en coordination avec l’animation principale du contrat et les partenaires techniques.

Pour ce faire, l’animateur agricole devra :

1. Mettre en place des actions préventives sur les bassins d’alimentation de captages (BAC) identifiées au Contrat Global :

  • Suivre les études BAC et plus particulièrement le volet agricole : diagnostic de la dynamique territoriale et des pratiques individuelles, définition du programme d’actions à mettre en place ;
  • Mener et/ou suivre et évaluer la mise en place d’actions agricoles sur la base des plans d’actions identifiés dans les études BAC. Inciter les agriculteurs à souscrire aux mesures définies (mesures agroenvironnementales, investissements matériels, agriculture biologique, etc.) et les accompagner dans cette démarche (conseils techniques, administratifs, diagnostics d’exploitation, etc.) en lien avec les structures compétentes ;
  • Proposer et mettre en place des outils pertinents, notamment issus du Programme de Développement Rural (PDR) et avoir un rôle de relais et de référent sur le sujet ;
  • Animer la mise en place du volet agricole des plans d’actions (concertation locale, réunions de travail et d’informations, comités de pilotage, opérations de communication, etc.) ;
  • Organiser des interventions techniques (essais, démonstration, formations, actions, etc.) ;
  • Appuyer les collectivités dans leur approche des enjeux agricoles de protection de captages (élaboration des projets de territoire, développement d’actions et de partenariats sur la thématique foncière, etc.) ;
  • Participer aux opérations de veille foncière en lien avec les acteurs concernés (SAFER, Chambre d’agriculture) et en coordination avec les collectivités ;
  • Concevoir des supports de communication pour les agriculteurs ;
  • Assurer une veille sur les pratiques agricoles, les expérimentations, les progrès techniques et la réglementation en matière d’environnement.

2. Mettre en place les autres actions visant à préserver la ressource en eau inscrites dans le Contrat global et ciblées pour l’animation agricole du Contrat

  • Favoriser et accompagner les actions de développement de filières et pratiques économes en intrants en développant les relations avec les structures agricoles compétentes et les collectivités ;
  • Mettre en place ou accompagner la mise en place et le suivi d’opérations sur des secteurs prioritaires hors BAC (cours d’eau, zones humides) en lien avec les structures compétentes et les partenaires concernés. Inciter les agriculteurs à souscrire aux mesures définies (opérations d’aménagement de l’espace rural/bassins tampons, souscription de mesures du PDR, etc.) et les accompagner dans cette démarche. Ces actions concernent notamment les opérations suivantes :
    • Projet élevage sur le bassin de l’Armance ;
    • Projet de réduction des inondations et du ruissellement sur le bassin versant du Préblin ;
  • Participer aux réflexions sur les pratiques pouvant présenter un risque pour la ressource en eau et sur les solutions pertinentes à mettre en œuvre.

3. Apporter un appui aux projets du SMBVA

  • Contribuer aux projets GEMAPI portés par le SMBVA sur le volet gestion des espaces agricoles ;
  • Apporter un appui méthodologique au chargé de mission hydrologie de bassins versants du SMBVA sur la conduite des diagnostics agricoles, ainsi qu’une expertise sur certains des bassins versants étudiés (problématique drainage notamment).

4. Suivi administratif de la mission

  • Organiser les comités techniques agricoles et contribuer à l’organisation des comités de pilotage du Contrat Global ;
  • Rédiger le bilan d’activité annuel.

Positionnement au sein de l’équipe

L’agent sera placé sous l’autorité hiérarchique directe de l’animateur du Contrat Global Armançon, lui-même sous l’autorité de la direction. Il travaille en binôme avec l’animatrice agricole déjà en poste, selon la répartition définie dans le plan de charge.

Profil recherché

  • Formation en agriculture et environnement BAC +5 ;
  • Solides connaissances du monde et des techniques agricoles, en agronomie et protection des ressources en eau. Des notions en économie agricole, hydrologie et SIG seraient un plus ;
  • Maîtrise des logiciels de bureautique ;
  • Expérience souhaitée sur un poste d'animation ou de conseil technique ;
  • Habitude du travail en équipe, en réseau et de terrain ;
  • Permis B exigé.

Compétences et qualités requises

  • Aptitudes à la concertation et à la conduite de réunions (techniques ou d’animation) ;
  • Aptitudes à intégrer les enjeux complexes d’un territoire ;
  • Sens de la pédagogie et de la négociation ;
  • Compétences relationnelles, sens du contact et grande capacité d'écoute ;
  • Bonne expression orale et écrite ;
  • Capacité à rendre compte ;
  • Autonomie de travail et esprit d’initiative ;
  • Dynamisme et disponibilité ;
  • Goût prononcé pour l’innovation.

Conditions de recrutement

CDD jusqu’ à fin 2019.

Contrat reconductible.

Rémunération selon grille statutaire et expérience.

Poste basé à Tonnerre (89) et à pourvoir dans les meilleurs délais.

Candidature (CV + lettre de motivation) à faire parvenir avant le 12 juin 2019.

Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom
Edouard BENOIT
Adresse électronique
edouard.benoit@bassin-armancon.fr
Adresse postale

Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon

58 ter, rue Vaucorbe

89700 TONNERRE

Téléphone
03 86 55 40 04

Renseignements à prendre auprès de Mélanie de WAELE, animatrice agricole (anim.agri@bassin-armancon.fr, 03 86 55 40 03), ou Edouard BENOIT, animateur du Contrat Global Armançon (edouard.benoit@bassin-armancon.fr, 03 86 55 40 04).