Aller au contenu principal

Animateur des programmes d’actions des captages prioritaires de Lédignan, Cardet, Lézan et Atuech

Page mise à jour le 22/04/2021

Type d'annonce *
Offre d'emploi

Description

Contexte
Les communes de Lédignan, Cardet et Lézan captent la nappe du Gardon d’Anduze pour leur alimentation en eau potable à l’aide de 3 puits individuels. Les communes de Tornac et de Massillargues Atuech sont alimentées en partie par le Puits d’Atuech qui capte également la nappe du Gardon d’Anduze. Suite à la présence de pesticides, les quatre captages ont été classés prioritaires par le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux Rhône Méditerranée Corse de 2009 et/ou 2016. Au 1er janvier 2020, avec le transfert de la compétence « eau », le Puits d’Atuech et le Puits de Lézan sont passés sous maitrise d’ouvrage de l’Agglomération d’Alès.
Les aires d’alimentation des captages étant imbriquées et les problématiques similaires, les communes de Lédignan, Cardet et Lézan ont décidé dès 2011 de se grouper pour travailler ensemble sur la mise en place et le suivi des programmes d’actions. Ainsi, elles ont mis en place un poste partagé d’animation territoriale de leur démarche de protection. De nombreuses actions ont été engagées pour faire évoluer les pratiques des utilisateurs de produits phytosanitaires : agriculteurs, agents des collectivités et particuliers … Les résultats sont encourageants, tant au point de vue de la qualité de l’eau que de l’implication des différents acteurs : une dynamique locale pour la restauration de la qualité de l’eau s’est progressivement mise en place.
Le Puits d’Atuech a été classé prioritaire par le SDAGE 2016. Les études hydrogéologiques ont été réalisées pour déterminer l’aire d’alimentation.
Les aires d’alimentation des captages du Puits d’Atuech et de Lézan étant imbriquées et les problématiques similaires, il a été décidé en 2020 de mutualiser l’animation des programmes de protection de la qualité de l’eau des quatre captages.
Le poste est porté par la commune de Lédignan qui conventionne avec la commune de Cardet et l’Agglomération d’Alès afin de réaliser l’animation des programmes d’actions des 4 aires d’alimentation.


Missions générales
Les animateurs territoriaux sont chargés de suivre les études, accompagner la définition des plans d’actions pour la restauration et la préservation des captages d’eau potable prioritaires. Ils sont ensuite chargés de la mise en oeuvre du programme défini. Pour cela, ils mettent en oeuvre des actions d'animation visant à sensibiliser le public (collectivités, agriculteurs, particuliers, industriels, gestionnaires d’infrastructure, etc.) à la protection de la ressource en eau potable. Enfin, ils apportent un appui technique aux publics concernés pour la mise en oeuvre des actions.
L’animation du programme d’actions pour les captages de Lédignan, Cardet et Lézan étant active depuis de nombreuses années, le poste proposé a ses particularités : II s’agit de conserver le dynamisme grâce à une approche plus technique, d’approfondir le partenariat entre les différents acteurs du territoire (collectivités, agriculteurs, caves coopératives et particulières…), co-construire un nouveau programme basé sur les besoins des agriculteurs pour maintenir, voire développer, une production de qualité tout en préservant l’eau et l’environnement.


Missions

- Actualiser la nouvelle stratégie de reconquête de la qualité de l’eau :

  • Mobilisation des acteurs locaux et Maîtres d’ouvrage
  • Organisation de la co-construction
  • Evaluation des programmes d’actions précédents

- Animer le programme d’actions

  • Assister techniquement (cahier des charges) et administrativement (demandes de subventions…) les porteurs de projets locaux
  • Assurer le suivi et le compte-rendu de l’avancement du programme et des actions - Organiser les réunions de suivi, de concertation, les comités de pilotage
  • Communiquer et mettre en valeur le programme d’actions auprès des acteurs et du grand public
  • Accompagner toutes initiatives individuelles et collectives contribuant à atteindre l'objectif environnemental visé

- Volet agricole.
Ce volet est une part importante de la mission. Il consiste notamment à :

  • Encourager, accompagner et conforter les pratiques permettant de réduire les pollutions diffuses et ponctuelles :
    • Organiser l’accompagnement technique collectif et individuel des agriculteurs : formations, démonstrations, conseils, journées techniques…
    • Actionner les dispositifs financiers existants permettant ces évolutions de pratiques : aides Bio, PCAE, PSE, …,
    •  Assurer le suivi des MAEc mises en place sur le territoire
    •  Assister le GIP pour la gestion et l’entretien des aires de lavage collectives des pulvérisateurs agricoles
    • Accompagner la mise aux normes les forages de prélèvement d’eau individuels
  • Assister les caves dans la mise en place de leur démarche environnementale : développement du BIO, démarche Terravitis, HVE…
  • Faciliter la mise en oeuvre de projets économiques agricoles et contribuer à l’émergence de projets individuels ou collectifs (GIEE, CUMA,…)

- Volet non agricole.
La plupart des communes du territoire étant déjà engagées au niveau Terre Saine, il s’agira en particulier de continuer :

  • Le soutien technique des agents communaux
  • La communication et la sensibilisation du grand public et les scolaires
  • Mobiliser les communes non engagées

- Volet foncier.

  • Suivi du marché foncier
  • Accompagnement à l’acquisition de parcelles, mise en place de baux à clauses environnementales…


L’animateur sera vigilant à développer et à maintenir un lien étroit et constructif avec les partenaires techniques pour s’assurer de la bonne mise en oeuvre des actions : conseillers de la Chambre d’Agriculture, agriculteurs et leurs représentants, acteurs économiques des filières, collectivités …


Profil :
Poste de niveau bac+5, dans le domaine de l’agro-environnement, avec de solides connaissances en agronomie et en viticulture en particulier.
Des notions de transfert des contaminations vers la ressource en eau, de gestion de la qualité des eaux destinées à la consommation humaine sont demandées.
Bonne connaissance du développement territorial et des dispositifs d’aides européennes (MAEC, PCAE).
Une expérience significative dans des missions d’animation ou de conseils techniques en agro environnement serait appréciée.
La connaissance du fonctionnement des collectivités locales est un plus.


Qualités requises :
- Qualités relationnelles pour animer et gérer la concertation, négocier, convaincre (écoute, ouverture d’esprit, capacités d’analyse et de synthèse…)
- Goût pour le travail de terrain
- Autonomie,
- Esprit d'initiative et force de proposition,
- Rigueur, organisation
- Bonne expression écrite et orale,
- Pratique du SIG (ArcGis, Qgis) et outil informatique en général
- Disponibilité


Durée :
CDD de 1 an potentiellement renouvelable 3 fois. Poste susceptible d’une intégration dans la Fonction Publique Territoriale

Conditions :
Poste basé à Lédignan (30)
35h hebdomadaire
Rémunération selon la grille de la Fonction Publique Territoriale
Véhicule de service (permis B indispensable), ordinateur et téléphone portables
Prise de poste au 1er septembre
Agent placé sous l’autorité hiérarchique du DGS de la mairie de Lédignan.

 

Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
Maire de Lédignan
Adresse électronique
jj@mairie-ledignan.fr
Adresse postale (professionnelle)

Mr le Maire de Lédignan
3 place Georges Dumas
30350 LEDIGNAN
04.66.83.40.26

Envoyer CV et lettre de motivation.
Date limite de réception des candidatures : avant le 31 mai 2021