Aller au contenu principal

Cibler les secteurs prioritaires pour lutter efficacement contre les fuites des réseaux d’eau potable

Page mise à jour le 31/08/2020

Type d'annonce *
Offre de stage
Fichier associé

Description

ENTREPRISE

L’Institut National de la Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement (INRAE), créé le 1er janvier 2020 par fusion de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et l’Institut National de Recherches en Sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture (Irstea), est un établissement public qui conduit des travaux de recherche scientifique et technologique dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de la forêt, de l’environnement, de l’eau, de la biodiversité, de la bioéconomie, de l’économie circulaire, de la gestion durable des territoires, des infrastructures et des risques.. 

Au sein de l’Unité de recherche ETBX (Environnement territoires et infrastructures) du centre Nouvelle-Aquitaine Bordeaux de l’INRAE, l’équipe GPIE (Gestion Patrimoniale des Infrastructures liées à l’Eau), basée à Cestas près de Bordeaux, mène des recherches finalisées dans le domaine de la gestion patrimoniale des réseaux d’eau. Elle développe des approches interdisciplinaires, qui mobilisent les sciences pour l’ingénieur, les mathématiques et les sciences humaines et sociales. Elle valorise ses travaux au travers d’outil d’aide à la décision (logiciels, guides méthodologiques).

 

CONTEXTE DU STAGE

Dans le cadre du projet « Gestion Patrimoniale Multi-Echelles des réseaux d’eau potable » (GePaME) qui fait l’objet d’un contrat de recherche triennal 2020-2023 passé avec la Société Wallonne Des Eaux (SWDE), l’INRAE propose, au sein de l’équipe GPIE, un stage de fin d’étude de  6 mois dans le domaine de l’eau potable.

Le stage s’intègre dans la partie technique du premier volet du projet GePaME : « compréhension du processus de fuite et efficacité de la recherche de fuite ».

Pour conduire son activité de recherche et de réparation des fuites, SWDE a mis en place plus de 3 000 systèmes de comptage qui permettent d’individualiser 2 240 secteurs hydrauliques appelés « cellules ». L’angle choisi est de mobiliser l’ensemble des informations disponibles à l’échelle de la cellule (données de contexte, de patrimoine et d’exploitation du réseau) pour établir une typologie des cellules et en fonction de celle-ci, moduler les objectifs de performance et adapter les programmes d’actions de lutte contre les fuites.

Le stagiaire travaillera au sein de l’équipe de recherche pluridisciplinaire du projet et sera encadré par un ingénieur Eau Potable.

OBJECTIFS DU STAGE

L’objectif central du stage est de conduire, sur un nombre restreint de cellules, un travail exploratoire pour tester la pertinence de différents indicateurs de caractérisation et de performance des cellules pour cibler les efforts de lutte contre les fuites.

Le stagiaire devra donc en lien avec l’équipe de projet :

  • s'approprier la problématique et identifier les cellules de la zone d’étude ;
  • traiter et analyser les données des systèmes d’information (SIG, sectorisation, interventions,  consommations, données géographiques et démographiques);
  • identifier des indicateurs, préexistants ou nouveaux, permettant de caractériser les cellules et leurs performances ;
  • explorer des méthodes mobilisant ces indicateurs pour cibler la lutte contre les pertes en eau.

PROFIL

Stage de fin d’étude (3ème année d’école d’ingénieur ou Master II) d’une formation supérieure intégrant de façon significative le domaine de l’eau potable.

MODALITE D'ACCUEIL

Unité/Lieu : UR ETBX à Cestas (Gironde, proche Bordeaux)

Type de contrat : stage

Durée du contrat : 6 mois sur la période janvier à septembre 2021

Rémunération : gratification horaire légale  (actuellement 3€ 90 par heure de présence effective sur la base de 35 heures par semaine)

Facilités : cantine sur place (tarif stagiaire avantageux), desservi par TER et bus (prise en charge partielle sur présentation de justificatifs), parking

Candidature par mél uniquement, CV et lettre de motivation

Date limite de candidature : 16/11/2020

Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
Husson
Adresse électronique
alain.husson@inrae.fr
Site internet

PROFIL

Stage de fin d’étude (3ème année d’école d’ingénieur ou Master II) d’une formation supérieure intégrant de façon significative le domaine de l’eau potable.

Candidature par mél uniquement, CV et lettre de motivation

Date limite de candidature : 16/11/2020