Aller au contenu principal

Définition des pressions, des enjeux et élaboration d'un programme pluri-annuel de gestion sur les secteurs de têtes de bassin versant

Page mise à jour le 06/01/2021

Type d'annonce *
Offre de stage

Description

Le Syndicat des Bassins Argentor, Izonne et Son-Sonnette (SBAISS) est en charge de la Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations sur un territoire de 390 km² situé dans le nord du département de la Charente (16) et sur l’amont du bassin versant de la Charente.

Depuis 2018, date d’entrée en vigueur de la compétence GEMAPI, les missions confiées au syndicat ont fortement évolué passant d’une gestion du lit mineur des cours d’eau principaux à une approche à l’échelle du bassin versant. Cette nouvelle compétence offre au SBAISS de nouvelles possibilités d’influer sur la qualité des milieux aquatiques.

Le syndicat est en cours d’élaboration de son prochain programme pluri-annuel de gestion sur les bassins versants de l’Izonne, de l’Argentor et du Son-Sonnette pour une mise en œuvre des actions à partir de 2022 avec pour objectif de préserver et restaurer le bon état des masses d’eau sur son territoire. La phase d’état des lieux est en cours de finalisation.

Les trois bassins versants gérés par le SBAISS (bassin versant de la Lizonne, de l’Argentor et du Son-Sonnette) sont caractérisés par des milieux à dominante rurale tournés pour une partie du territoire vers l’élevage bovins.

Les cours d’eau du secteur sont relativement en bon état mais connaissent ponctuellement des dégradations impactant leur qualité.

Les têtes de bassins versants et leurs zones humides constituent des zones à fort enjeu, à la fois pour leur bassin versant respectif mais également à l’échelle du grand bassin de la Charente en terme de préservation des débits et de la qualité de l’eau et des milieux.

Sur les têtes de bassins versant du territoire du SBAISS, un certain nombre de pressions commencent à être identifiées et le syndicat souhaiterait renforcer ses capacités d’actions ou de préservation sur ces sites.

En effet, l’installation de plans d’eau, le drainage des parcelles, le surpâturage, les projets d’aménagements routiers (mise à 2*2voies de la RN141 – projet de raccordement RN141 - RD951), l’exploitation de carrières d’argile, jouent ou joueront un rôle dans la dégradation des milieux que le SBAISS constate depuis quelques années (baisse des débits estivaux, dégradation de la qualité de l’eau) et le syndicat souhaite s’interroger dès à présent sur les moyens à mettre en œuvre sur ces territoires.

Afin de définir précisément les enjeux et les actions à mener sur ces zones prioritaires que représentent les têtes de bassin versant, le syndicat souhaite accueillir un/une stagiaire pour une durée de 6 mois.

Objectif du stage :

Il est prévu de cibler 3 à 4 sites prioritaires dont les contextes seront différents, que ce soit en termes d’occupation des sols (parcelles cultivées, boisements et prairies humides, présence de petits plans d’eau …), ou en termes d’état de conservation (zones préservées, parcelles drainées, secteurs dégradés par des aménagements routiers…). Le stagiaire interviendra sur un ou plusieurs secteurs en fonction de ses capacités d’avancement et de la réactivité des organismes partenaires.

Sur ces secteurs, le stagiaire aura pour missions :

  • A partir des données d’état des lieux, de finaliser le diagnostic des têtes de bassin et de caractériser les pressions qui s’exercent sur ces territoires et les hiérarchiser ;
  • De proposer une méthode pour la définition des enjeux et la définition des actions ;
  • De tester la méthode élaborée en l’appliquant sur les territoires pré-cités ;
  • De définir les modalités de suivi-évaluation du programme d’actions.

Profil du stagiaire :

  • Maîtrise du fonctionnement des bassins versants et des cours d'eau
  • Connaissance des différents usages liés à l’eau
  • Capacité d’initiative
  • Maîtrise des logiciels de cartographie (QGIS)
  • Stage d’une durée de 6 mois – Période : Mars à Septembre 2021
  • Étudiant de Bac +3 à Bac +5 dans la gestion intégrée des milieux aquatiques et des bassins versants
  • Permis B et véhicule personnel indispensable
  • Ordinateur portable personnel

Intérêts du stage :

  • Vous vous confronterez à l’environnement professionnel et territorial d’une collectivité à compétence GEMAPi
  • Contact avec des acteurs variés : acteurs institutionnels, financeurs, acteurs agricoles, usagers, élus, …
  • Vous serez amené à travailler sur le terrain en autonomie
  • Vous définirez votre propre méthodologie de travail
  • Vous apprendrez à adapter votre discours et vos arguments en fonction de votre auditoire
  • Vous saurez maitriser les outils SIG libres
  • Vous améliorerez votre connaissance et compréhension de la gestion des problématiques environnementales dans ce type d’emploi.

Organisation du stage :

  • Le stagiaire sera encadré par la technicienne de rivière du syndicat
  • Plusieurs personnes ressources (hors syndicat) pourront assister le stagiaire dans le déroulement du stage et dans l’organisation de sa tâche
  • Stage basé à Saint-Claud (16 450) dans les locaux de la mairie avec déplacement sur le terrain dans un rayon de 5 à 30 km pour accéder aux différentes têtes de bassin versant
  • Stage rémunéré selon la législation en vigueur : Indemnisation LEGALE : 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale (soit environ 546,88 € par mois pour 35h par semaine) + frais de déplacement.
Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
Monsieur le Président du SBAISS
Adresse électronique
sieah.sonsonnette@orange.fr
Adresse postale (professionnelle)

SBAISS

Mairie de Saint-Claud

12 rue du Commandant Laplante

16 450 Saint-Claud

Téléphone
05 45 31 14 67

Envoyer candidature avant le 29 janvier 2021 (compris) à Mr le Président du Syndicat des Bassins Argentor, Izonne et Son-Sonnette par mail : sieah.sonsonnette@orange.fr

Contact : Camille LAFOURCADE – technicienne de rivière – 05.45.31.14.67