Aller au contenu principal

« Démonstrateurs territoriaux sylviculture et Eau », pour accélérer la mise en œuvre d’une gestion forestière compatible avec la préservation de la ressource en Eau

Page mise à jour le 21/12/2022

Type d'annonce *
Offre de stage
Fichier associé

Description

Contexte :

La forêt tient une place importante dans le cycle de l’eau. Par effet de filtration et/ou d’assimilation, elle réduit les pollutions diffuses (nitrates, phosphates, pesticides...) ; par son ancrage racinaire, elle limite l’érosion des sols ; par son effet percolant et d’obstacle, elle limite l’impact des crues dans les zones urbanisées situées en aval ; par sa variété, elle participe à la préservation de la biodiversité des milieux et à la structuration des paysages.

Au-delà de ces nombreux intérêts écosystémiques, elle constitue également un enjeu économique de première importance pour de nombreux de territoires. Cette notion prend tout son sens quand on sait que les forets néoaquitaines qui occupent 34% du territoire régional, ont fourni en 2019, 10,2 millions de m3 de bois (soit 27% de la récolte nationale) et générés près de 10 milliards d’euros de chiffres d’affaires.

Pour autant cette exploitation n’est pas sans impact sur la ressource en Eau, dont la préservation est reconnue d’intérêt général : plantation de résineux en zones humides, drainages, dégradation des berges, incision du lit des cours d’eau, ensablement, coupe à blanc, altération de la qualité de l’eau sur les secteurs de captages d’eau potable… .

Face à ces constats, les attentes autant que les initiatives locales se multiplient dans des cadres diversifiés : acteurs de la filière Forêt/bois ; collectivités GEMAPI dans le cadre des programmes pluriannuels de restauration des milieux aquatiques, structures porteuses de Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux, producteurs d’eau potable, programme de préservation de la biodiversité…

Fort de ces enjeux transversaux et en s’appuyant sur les nombreuses publications scientifiques et retours d’expériences existants, la Région Nouvelle-Aquitaine souhaite dans le cadre de ce stage étudier les possibilités de mettre en place un dispositif « démonstrateurs territoriaux sylviculture et Eau ». Ce dernier doit permettre de stimuler les initiatives locales co-construites entre gestionnaires de la ressource en eau et acteurs de la filière forêt/bois afin d’accélérer la mise en œuvre concrète de bonnes pratiques, structurer un réseau de sites vitrines, étudier à moyens termes les possibilités d’évolution des dispositifs régionaux.

Missions proposées :

Sous la coordination du service eau, et en collaboration avec plusieurs autres services de la Région concernés (Bois/forêt, Biodiversité, Transition Ecologique et Territoires,), il s’agira de :

  1. Etude bibliographique permettant d’éclairer la réflexion sur le sujet (actions inspirantes/transposables/benchmarking/PSE eau foret/label eau forestière…).
  2. Définir et proposer un périmètre de travail sur ce que peut recouvrir le concept démonstrateurs des bonnes pratiques « sylviculture et ressource en eau ».
  3. Co-organiser un séminaire technique de travail en interne aux services de la Région (directions de l’environnement, forêt/bois, Coptec…) afin d’élaborer des pistes de travail et d’actions concrètes à proposer aux élus régionaux.
  4. Approfondir et mettre en forme les pistes d’actions en vue d’accompagner les acteurs (organisations, entreprises…) vers une meilleure efficacité écologique et économique.
  5. Participer à la co-organisation d’un évènement « ouvert » permettant de présenter :
  • des travaux  d’études et de recherches sur ce sujet (chercheurs, économistes, sociologues…),
  • des témoignages et initiatives inspirantes,
  • les pistes d’actions proposées par la Région.
Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
Yohann FUENTE
Adresse électronique
yohann.fuente@nouvelle-aquitaine.fr
Adresse postale (professionnelle)

Région Nouvelle-Aquitaine

Site de Limoges

27, boulevard de la Corderie

CS 3116

87031 Limoges Cedex

  • Date limite de candidature : 31 janvier 2023
  • Candidature (curriculum vitae et lettre de motivation) à adresser à l’attention de Monsieur le Président du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine à envoyer au plus tard le 31 janvier 2023 exclusivement par e-mail à l’adresse suivante eau@nouvelle-aquitaine.fr