Aller au contenu principal

Diagnostic des pressions agricoles et non agricoles du bassin versant amont du plan d’eau de la Guerlie et proposition d’actions

Page mise à jour le 08/12/2020

Type d'annonce *
Offre de stage
Fichier associé

Description

1. Contexte

L'EPTB Charente, Etablissement Public Territorial de Bassin Charente, créé il y a 40 ans, s'est transformé en syndicat mixte ouvert en 2017. Ses missions concernent la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau du bassin de la Charente (10 000 km²). Il a pour objectif de faciliter, à l’échelle du bassin de la Charente, l’action des collectivités et plus globalement des acteurs de l’eau, dans la mise en œuvre de la gestion de l’eau. À ce titre, il veille à la cohérence des projets et des démarches engagées sur son périmètre, dans les principes de solidarité de bassin.

L’EPTB Charente est propriétaire du barrage de Lavaud, qui a été mis en eau en 1989, pour assurer un soutien d’étiage du débit de la Charente. Le complexe du barrage de Lavaud est constitué d’un plan d’eau principal et en amont d’une retenue secondaire « La Guerlie » alimentée par les sous-bassins de la Charente (en amont du complexe) et de son affluent la Treize. Des activités de tourisme se sont fortement développées autour et sur le plan d’eau de la Guerlie. Fréquemment, des crises dystrophiques importantes avec production de cyanobactéries entraînent la fermeture administrative des baignades.

Dans ce contexte, l’EPTB Charente a engagé en 2019 un diagnostic de la qualité de l’eau du plan d’eau de la Guerlie pour définir les causes de la dégradation de la qualité des eaux et de dégager des solutions préventives et curatives nécessaires pour limiter les développements de cyanobactéries. Il ressort de cette étude que les apports de phosphore et de nitrate en provenance du bassin versant amont du plan d’eau sont importants et participent au développement des cyanobactéries.

Le diagnostic a mis en évidence un manque de connaissance concernant l’origine de ces flux polluants. Identifier les sources de pollution est indispensable à toute action de réduction des flux. Il apparait donc nécessaire d’établir un diagnostic des sources de pollution et de les caractériser.

2. Stage proposé et objectifs

Objectif : Réaliser un diagnostic des pressions agricoles et non agricoles du bassin versant amont de la Guerlie et proposer des actions à mettre en place.

Les principaux sujets à traiter lors du stage sont :

Caractérisation de la vulnérabilité et des transferts possibles : pédologie, topographie, occupation du sol, …

Réalisation du diagnostic des pressions agricoles du bassin versant

  • Réaliser un état des lieux de l’ensemble des données disponibles (exemples : RPG, diagnostics de territoires...) et collecter les données manquantes éventuelles,
  • Identifier les pratiques et les pressions,
  • Traiter l’ensemble des données afin de réaliser un état des lieux global du contexte agricole du bassin : occupations du sol, part des cultures présentes, identification des secteurs d’élevages, rotations de cultures, surfaces en bio,

Réalisation du diagnostic des pressions non agricoles du bassin versant

  • Réaliser un état des lieux de l’ensemble des données disponibles (exemples : Assainissement collectif, ANC, ...) et collecter les données manquantes éventuelles,
  • Réaliser des entretiens auprès des EPCI et autres acteurs concernés,
  • Traiter l’ensemble des données afin de réaliser un état des lieux des pressions non agricoles,

Profil, expérience et qualités requises :

Profil et compétences requises :

  • Formation BAC+5 (niveau M2) en aménagement du territoire/gestion de l’eau ou ingénieur(e) agronome
  • Connaissance en agronomie et environnement
  • Connaissance du monde agricole et des acteurs de la gestion de l’eau
  • Compétences en bases de données et SIG

Qualités :

Autonomie, rigueur, sens de l’organisation, capacités d'initiative, de synthèse et de rédaction, travail en équipe.

Localisation et durée du stage :

À l’EPTB Charente à Saintes (Charente-Maritime) avec nombreux déplacements à prévoir sur le territoire d’étude

La durée du stage est de 6 mois avec un début souhaité à partir de mars-avril 2020

Conditions :

Indemnités forfaitaires + remboursement des frais de déplacement

Des déplacements nombreux sont à prévoir sur le barrage de Lavaud : le permis de conduire est indispensable. Les véhicules de service de l’EPTB Charente, ordinateur et téléphone portable seront mis à disposition.

Encadrement :

Maître de stage : Sarah Paulet, Chef de projet « Pollutions Diffuses »

Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
EPTB CHARENTE
Adresse électronique
eptb-charente@fleuve-charente.net
Adresse postale (professionnelle)

EPTB CHARENTE

5 Rue Chante Caille - ZI des Charriers - 17100 SAINTES

Téléphone
05 46 74 00 02

Merci d’adresser une lettre de motivation en précisant vos dates de stage + CV par courriel à :
eptb-charente@fleuve-charente.net

Date limite de dépôt de candidature : 4 janvier 2021