Aller au contenu principal

Élaboration d’une stratégie d’inspection des exploitations industrielles basée sur les données relatives à leurs émissions polluantes.

Page mise à jour le 23/10/2020

Type d'annonce *
Offre de stage

Description

Présentation de la structure d’accueil :

Le Grand-Est est une région au caractère industriel bien marqué dans laquelle tous les risques technologiques et chroniques sont présents.

La DREAL Grand-Est résulte de la fusion en 2016 des DREAL Alsace, DREAL Champagne-Ardenne et DREAL Lorraine.

Le service prévention des risques anthropiques est l’un des 8 services thématiques de la DREAL Grand-est. Il est constitué de quatre pôles regroupant plus de 80 agents intervenant en relation avec les unités départementales dans les domaines des ressources, des risques chroniques, des risques accidentels et des risques miniers. Le Service Prévention des Risques Anthropiques pilote et appuie les actions de l’inspection des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE) sur le territoire de la Région Grand Est.

Le Pôle Risques Industriels Chroniques Santé Environnement anime, à l’échelle régionale, l’ensemble des actions qui visent à assurer la cohabitation entre le tissu industriel et son environnement naturel et humain, en ce qui concerne les risques chroniques (pollution de l’eau, de l’air, prévention et gestion des déchets, gestion des sites et sols pollués, prévention des risques sanitaires...).

 

Domaine d’activité du stage :

  • Environnement industriel ;

  • Administration régionale ;

  • Émissions polluantes (dans les eaux superficielles et souterraines, l’air et les sols) ;

  • Gaz à effet de serre.

 

Contexte du stage :

Conformément au règlement européen 166/2006 du 18 janvier 2006 et concernant la création d’un registre européen des rejets et des transferts de polluants, chaque État membre établit un registre des émissions de polluants et des déchets sous la forme d’une base de données électronique publique afin de promouvoir l’accès du public à l’information et contribuer à la prévention et à la réduction de la pollution de l’environnement. Ce registre est mis à jour et publié sur un site internet mis à disposition du public chaque année au plus tard le 31 décembre de l’année de déclaration.

Ainsi, dans le Grand-Est, ce sont plus de 1600 ICPE qui sont soumises à une déclaration de leurs émissions de polluants dans l’eau, l’air et le sol ainsi que de leur production de déchets dangereux et non dangereux.

Cette obligation vise notamment à diffuser l’information des émissions polluantes vers le public, mais également à orienter les investigations de l’inspection vers les plus gros émetteurs.

La collecte des données se fait via le site internet GEREP (Gestion Électronique du Registre des Émissions Polluantes).

 

Missions principales :

Le stagiaire aura la charge successivement, de :

1. Participer à la récupération et la vérification des données collectées (exhaustitivité et cohérence) concernant les sites prioritaires (400 établissements environ) ;

2. Contribuer à l’exploitation de celles-ci, par exemple :

  • Détermination des 10 plus gros contributeurs par substance à l’échelle de la région Grand-Est ;

  • Evolution pluri-annuelle des émissions (tendances, paramètres remarquables, raisons imputables, etc.)

  • Classification des substances émises par activités (process industriels, systèmes de traitement, etc.) ;

  • Identification des substances les plus impactantes pour les masses d’eau (sensibilité des milieux récepteurs) ;

  • Évaluation des améliorations potentielles sur la base des meilleures techniques disponibles en vigueur.

3. Sur cette base, proposer et mettre en œuvre une méthode d’identification systématique des établissements qui méritent une action de la part de l’inspection au vu d’une évolution anormale de leurs émissions en comparaison avec les années précédentes ou de rejets singuliers pour le secteur d’activité

 

Le rapport de stage comprend à minima les éléments suivants :

1. Synthèse des données collectées ;

2. Exploitation des données :

  • Evolution des émissions sur les dernières années ;

  • Top 10 et identification des établissements qui méritent une action de la part de l’inspection ;

3. Illustration graphique, schématique et cartographique de l’exploitation des données.

 

Niveau d’études recherché :

Élève niveau BAC + 3 à BAC + 5 en environnement industriel ou en environnement « milieux »

Compétences et connaissances recherchées :

  • Capacité relationnelle (nombreux contacts avec les inspecteurs de l’Environnement voir parfois avec les industriels) ;

  • Aptitude à travailler en équipe et à animer un réseau d’interlocuteurs ;

  • Sens de l’organisation, rigueur, fiabilité ;

  • Connaissances en Sciences de l’Environnement, émissions polluantes ;

  • Connaissances en traitement de données.

 

Encadrement :

Un tuteur est désigné au sein du Pôle Risques Chroniques pour encadrer le travail du stagiaire sur le site ou il sera affecté, et des points sur l’état d’avancement du stage sont réalisés périodiquement en lien avec le chef de pôle ou son adjoint.

 

Informations pratiques :

Stage rémunéré basé à Strasbourg (DREAL Grand Est, 14 rue du Bataillon de Marche n°24), à pourvoir en janvier/février 2021, pour une durée de 6 mois minimum.

    Les conditions de stage sont celles fixées par la loi du 10 juillet 2014 (http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16734.xhtml#N10128)

     

    Contacts :

    Guillaume DROUIN

    03.88.13.06.31

    guillaume.drouin@developpement-durable.gouv.fr

    ou

    Rémi SUAIRE

    03.88.13.06.32

    remi.suaire@developpement-durable.gouv.fr

    Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
    Nom *
    Drouin Guillaume
    Adresse électronique
    guillaume.drouin@developpement-durable.gouv.fr
    Adresse postale (professionnelle)

    14 rue du Bataillon de Marche 24,
    BP 10001,
    67050,
    STRASBOURG CEDEX

    Dossier de candidature :

    • Lettre de motivation manuscrite (maximum 2 pages) ;

    • Curriculum vitae.