Aller au contenu principal

Les étangs piscicoles dans un contexte de changement climatique : fonctionnement écologique et adaptation des pratiques

Page mise à jour le 02/11/2020

Type d'annonce *
Offre de stage

Description

Les régions d’étangs piscicoles ont une forte valeur patrimoniale (réserves d’eau douce, activités de loisirs, paysage culturel) et écologique (hot spots de biodiversité). Il existe actuellement une évolution profonde de leur gestion et de leurs usages, liée notamment à une diminution de leur fonction de production piscicole et à des changements dans les pratiques agricoles. Les enjeux scientifiques sont d’évaluer quel est l’impact conjugué des changements globaux (flux de nutriments, réchauffement climatique) et des modifications de gestion et d’usage de ces systèmes sur leur fonctionnement hydrologique et biologique et comment, en retour, ces modifications dans le fonctionnement contraignent la gestion et les usages présents et futurs de ces étangs. Ces réflexions s'inscrivent dans le cadre des missions de connaissance, de gestion de la biodiversité et des habitats du pôle ECosystèmes LAcustres de l’Office Français de la Biodiversité.

L’objectif du stage sera de réaliser : i) une synthèse bibliographique des différentes études nationales portant sur les aspects biogéochimie et biodiversité des étangs piscicoles, et de proposer une approche comparée sur leur fonctionnement écologique, dans des régions avec des contextes anthropiques, géologiques et climatiques contrastés (Brenne, Dombes, Jura, Sologne, …) ; ii) un état des lieux sur l’enjeux de la ressource en eau suite à plusieurs années de sècheresse empêchant le remplissage d’un grand nombre d’étangs à l’échelle nationale, et les réponses potentielles des gestionnaires (diminution des surfaces en eau, baisse de la fréquence de vidange, optimisation hydrique des réseaux d’étangs, abandon des pratiques …)

Ce travail nécessitera une forte interaction avec les différents acteurs en lien avec les étangs piscicoles et la réalisation de missions d’enquête dans les différentes régions d’étangs piscicoles. Le stagiaire pourra également être amené à participer à des observations/échantillonnages sur le terrain dans le cadre de projet de restauration écologique dans les étangs piscicoles.

Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
Florent Arthaud
Adresse électronique
florent.arthaud@univ-savoie.fr

Nom, qualité et coordonnées des encadrants :

Le stagiaire sera co-encadré par Florent ARTHAUD (Université Savoie Mont Blanc- Bourget du Lac) et Laurence CURTET (Office Français de la Biodiversité – Birieux)

 

Lieu du stage (structure d’accueil et localisation) :

De préférence à la station OFB de Birieux (01). Possibilité d’être accueilli au laboratoire CARRTEL de l’Université Savoie Mont Blanc à Le Bourget du Lac (73)

 

Conditions et modalités du stage :

Durée : 6 mois

Temps de travail : 35 H / semaine.

Indemnités : gratification de stage fixé à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale (environ 550 €/mensuel)

Prise en charge par la structure d’accueil pour les frais de déplacement et d’hébergement lors des missions d’enquêtes dans les différentes régions d’étangs piscicoles.

 

Compétences requises :

- Stage de niveau master

- Connaissance en écologie aquatique dont biodiversité et cycles biogéochimiques

- Connaissance des problématiques climatiques et enjeux territoriaux

- Fortes capacités relationnelles

- Compétences appréciées en analyse de données et SIG

 

Conditions et modalités du stage :

Envoyer CV et lettre de motivation à l’attention de Florent Arthaud : florent.arthaud@univ-savoie.fr