Aller au contenu principal

Suivi des populations d’aloses sur le bassin versant de la Charente en 2022 et suivi des pressions exercées par le silure

Page mise à jour le16/11/2021

Type d'annonce *
Offre de stage
Fichier associé

Description

1. Contexte

Situés au nord de la Gironde et au sud de la Loire, les bassins de la Charente et de la Seudre sont en lien directs avec les pertuis charentais. De part cette position stratégique sur la façade atlantique et la diversité des habitats qu’ils offrent (marais et zones humides, réseau hydrographique dense), les bassins de la Charente et de la Seudre représentent des territoires d’importance pour la reproduction, la croissance et le développement des poissons migrateurs amphihalins. Parmi les principales espèces présentes, on retrouve les anguilles, les grandes aloses et les aloses feintes, les lamproies marines et fluviatiles, les truites de mer et les saumons atlantiques

C’est dans ce contexte, que la Cellule Migrateurs des bassins Charente et Seudre, composée de l’EPTB Charente, de MIGADO et de CAPENA, a mis en place depuis 2009, des actions ciblées sur ces espèces inscrites dans des programmes pluriannuels.

Les deux espèces d’aloses présentes sur nos bassins (Alosa alosa et Alosa fallax) sont aujourd’hui en déclin. Des suivis sont réalisés depuis 2009 sur le bassin de la Charente pour caractériser ces populations. Un protocole a été conçu et validé pour la Charente, afin d’estimer le nombre de géniteurs sur les trois plus grosses frayères d’aloses. Depuis 2021, l’effort se concentre sur la frayère d’aloses feintes de Taillebourg. Ce calcul constitue un des indicateurs annuels importants pour suivre les aloses feintes. Il alimente le Tableau de Bord Migrateurs Charente-Seudre (https://www.migrateurs-charenteseudre.fr/). En parallèle, des actions visent à progresser sur les connaissances des deux aloses (dévalaison, aire de répartition, …).

2. Stage proposé et objectifs

Le stage proposé vise les objectifs suivants :

  • assurer le suivi des reproductions pour la saison 2022 à l’aide d’enregistreurs audio-numérique et du personnel sur le terrain ; programmer et suivre le déroulement des opérations, suivre les enregistrements et effectuer le dépouillement, puis les analyses,
  • participer à l’identification du front de migration 2022 des aloses (suivis sur le terrain, suivi ADNe),
  • réaliser la saisie, la synthèse et l’analyse des observations faites en 2022 sur les aloses, utilisation et valorisation de la base Access,
  • participer aux projets de développement des suivis Aloses (bullomètre, application Alose_ABC ,…),
  • poursuivre l’acquisitions des connaissances sur l’impact du silure sur les Aloses (bancariser les informations Silure notées dans les suivis des années précédentes, sélectionner une série d’enregistrements des années passées et les écouter en notant les bulls « attaqués », proposer des suivis complémentaires pour 2022),
  • participer aux autres actions de la Cellule Migrateurs (suivis anguilles, réunions, suivi de la passe à poissons de Saint-Savinien et de la station de comptage de Crouin …).

Planning envisagé :

Mars - avril : synthèse bibliographique/analyse situation des aloses + préparation campagne de terrain + réflexion « Silures »

Mi avril –juin : acquisition des données de terrain + dépouillement des données

Juillet – Août : fin dépouillement des données + analyse + rédaction rapport

Pour atteindre ces objectifs, il sera nécessaire de réaliser une synthèse bibliographique et de rencontrer différents organismes et partenaires scientifiques. Des opérations sur le terrain sont à prévoir, notamment la nuit pour les suivis de la reproduction. Le stagiaire travaillera en collaboration avec MIGADO et CAPENA.

3. Profil, expérience et qualités requises :

  • Master 2 en écologie ou environnement spécialisé dans les milieux aquatiques,
  • Rigueur, autonomie, réactivité, capacités d'initiative, de synthèse et de rédaction, sens du contact sont des qualités indispensables pour ce stage.
  • De bonnes connaissances en dynamique des populations et traitements statistiques (Access, R et QGis) sont nécessaires.

4. Localisation et durée du stage :

A l’EPTB Charente à Saintes (Charente-Maritime). Des déplacements sont à prévoir sur le bassin de la Charente.

La durée du stage est de 6 mois avec un début souhaité début mars 2022.

5. Conditions :

  • Indemnités forfaitaires + remboursement des frais de déplacement
  • Des déplacements sont à prévoir sur le bassin versant de la Charente : le permis de conduire est indispensable. Les véhicules de service de l’EPTB Charente seront mis à disposition.
  • Des sorties de nuit, en binôme, sont à prévoir.
Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
EPTB CHARENTE
Adresse électronique
eptb-charente@fleuve-charente.net
Adresse postale (professionnelle)

5 rue Chante-Caille - ZI des Charriers - 17100 SAINTES

Téléphone
0546740002

Merci d’adresser une lettre de motivation en précisant vos dates de stage + CV, et le cas échéant, le rapport du stage précédemment effectué, par courriel à : eptb-charente@fleuve-charente.net

Dépôt des candidatures souhaité avant le 14 décembre 2021