Aller au contenu principal

Les aléas littoraux dans le cadre d’une analyse coûts-bénéfices (ACB)

Page mise à jour le 28/10/2015

Les aléas littoraux dans le cadre d’une analyse coûts-bénéfices (ACB)

Rendues partiellement obligatoires dans les Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) et les Plans Submersions Rapides (PSR), les Analyses Coûts-Bénéfices (ACB) sont un outil décisionnel précieux pour le porteur de projet dans l’élaboration de stratégies d’aménagement adaptées à son territoire. Les ACB menées sur des zones littorales sont confrontées à des difficultés méthodologiques particulières, qui ont nécessité la production d’un guide méthodologique adapté.

Les analyses coût/bénéfice (ACB) permettent d’apprécier la pertinence économique des projets d’aménagement, et d’évaluer, dans le cas de mesures de protection face aux aléas naturels littoraux, les dommages potentiellement évités grâce au projet.

Développées initialement pour des projets de prévention des inondations par débordements de cours d’eau, les méthodes de détermination des aléas n’abordaient pas jusqu’à présent les aléas littoraux tels que submersions marines et recul du trait de côte.

Le Centre d’étude et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) présente dans le guide « Étude des aléas littoraux dans le cadre d’une analyse coûts-bénéfices (ACB) » les principes de l’analyse adaptée aux aléas littoraux et ses recommandations, en incluant notamment l’influence du changement climatique.