Aller au contenu principal

Publication des résultats de l'étude SOCLIM sur les relations entre savoirs climatiques et la gestion de l'eau en Rhin-Meuse

Page mise à jour le 15/10/2020

Au sein des processus de "climatisation" des politiques de l'eau, l’action publique accorde une place importante au développement de connaissances et à la maîtrise des incertitudes, tous deux considérés comme des conditions nécessaires à la conception et mise en œuvre des politiques d’adaptation localement. Aujourd’hui, en Rhin-Meuse, plusieurs résultats d’études sont disponibles. Ils fournissent des ordres de grandeur des impacts et de l’évolution future des risques d’inondation et d’étiage. Quel rôle conférer alors à ces savoirs ? Quels usages en sont faits ? Plus largement, comment l’action publique locale conçoit les relations entre changement climatique et gestion de l’eau ? Les résultats d'une étude qui traite de ces questions viennent d'être publiés.

logo soclim


L'étude SOCLIM "Savoirs climatiques et gestion de l’eau en Rhin-Meuse, Le cas du Massif des Vosges" a été réalisée par des chercheurs des laboratoires GESTE (ENGEES - INRAE) et LOTERR (Université de Lorraine) et financée par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse (2018-2020). L’analyse a été menée à l’échelle du district Rhin-Meuse et avec un focus spécifique sur des communes ou intercommunalités des Hautes-Vosges. Le sud du massif connaît en effet des problèmes récurrents de sécheresses qui impactent l’approvisionnement en eau brute pour la production d’eau potable. Il fait aussi face à une baisse de la durée moyenne d’enneigement ces dernières décennies. L’enquête menée par l’UMR GESTE s’est fondée sur une analyse des documents d’action publique à différentes échelles, et sur 35 entretiens semi-directifs auprès d’acteurs (maires, agents des collectivités, etc.) qui produisent des études ou les commanditent, auprès d’acteurs impliqués dans les politiques de l’eau et la gestion des services d’eau ou de stations de ski. Le LOTERR a réalisé une synthèse des savoirs en géographie physique sur la circulation de l’eau dans les Hautes-Vosges, et plus globalement dans le massif.


Suite à la parution du rapport final en février 2020, une synthèse des résultats en 8 pages vient a été produite en octobre 2020. Elle revient plus spécifiquement sur :

  • les savoirs et pratiques développés en matière de mesure et de modélisation du climat, 
  • leurs relations avec la prise en compte des questions d'eau et de changement climatique dans les politiques publiques, tout d’abord à l'échelle nationale et de Rhin-Meuse, puis à l'échelle communale et intercommunale dans les Hautes-Vosges.

La synthèse et le rapport sont disponibles sur le site internet de l’UMR GESTE : http://geste.engees.eu/index.php/node/656