Aller au contenu principal

Cérou

Page mise à jour le 11/03/2016

Informations générales
Etat d'avancement
Achevé
Contrat transfrontalier
Contrat de milieu non transfrontalier
Superficie
503.00km²
Informations sur la superficie

Le contrat concerne le Cérou, affluent de l'Aveyron. Le bassin versant du Cérou est situé au nord du département du Tarn. Sa superficie est de 503 km² . Le linéaire de rivière considéré (Cérou et affluents) est de 294 km. Population concernée : 30 000 habitants Nombre de communes du bassin : 52 (63 si les communes périphériques sont prises en compte)

Milieux aquatiques
Linéaire total des cours d'eau
294km
Linéaire du cours d'eau principal
87km
Problèmes majeurs sur le territoire


# Qualité de l'eau: assainissement domestique mais aussi pollution d'origine agricole et industrielle (agglomération de Carmaux)
# Restauration et un entretien des cours à mettre en oeuvre
# Gestion quantitative: problèmes d'inondation

Liste des enjeux du contrat


# Crues
# Alimentation en Eau Potable
# Pollutions domestique et agricole
# Restauration et entretien

Motivation de la démarche et des objectifs poursuivis


# La maîtrise des pollutions doit passer avant tout par la résolution des points noirs majeurs que représentent les villes de l'agglomération carmausine (Carmaux, Blaye les mines, St benoit de carmaux, Le Garric, Rosières) et de Cordes - Les Cabannes. Les autres communes rurales n'ont engagé aucune action en faveur de l'assainissement, le contrat se donne l'objectif de dynamiser et de lancer les opérations (schéma d'assainissement, travaux, etc.) Il est également nécessaire d'évaluer et de diminuer les pollutions d'origine agricole. Une étude diagnostic réalisée en 1997-1999 a ainsi mise en évidence le problème de sur fertilisation, la nécessité d'une mise aux normes des bâtiments d'élevage et le problème des excès de produits phytosanitaires.
# Le contrat de rivière se fixe comme objectif de mettre en place une gestion coordonnée et cohérente de la ressource. Les trois barrages du territoire sont gérés par 3 gestionnaires différents. Il est également nécessaire de mettre en place les périmètres de protection des captages en eau potable (au début du contrat, aucun périmètre n'existait sur le bassin) et de valoriser cette ressource en eau.
# Une restauration et un entretien des cours d'eau s'avère nécessaire. La végétation rivulaire est peu ou mal entretenue, les rives subissent des érosions parfois importantes ; des embâcles perturbent le bon écoulement de l'eau. Ce défaut général d'entretien du lit et des berges des cours d'eau aggrave les phénomènes de débordement et ne favorise pas le processus naturel d'auto épuration des rivières. Ces travaux de remise en état favoriseront une réappropriation de la rivière pour permettre le développement du tourisme et la mise en valeur du Cérou. L'établissement d'une politique paysagère globale sur l'ensemble du bassin est aussi envisagé.

Caractéristiques socio-économiques du bassin


# L'activité industrielle est concentrée sur l'agglomération Carmausine avec des industries agro-alimentaires (abattoir) et des PME (traitement de surface, construction aluminium, imprimerie, etc.). La situation économique est difficile. L'activité minière s'est arrêtée et est en reconversion avec le projet de développement d'activités de loisirs (Cap-Découverte), l'usine de carrelages vient de déposer le bilan (2005).
# L'agriculture prédomine dans les autres communes : sur le Ségala, l'élevage de bovins et de porcins est l'activité principale tandis que la polyculture domine sur une quinzaine d'autres communes.
# Le Cérou constitue une réserve en eau importante et capitale vis-à-vis de la rivière Aveyron avec le barrage de Saint Géraud (15 Mm3 : soutien d'étiage). Deux autres retenues de (Fontbonne et la Roucarié) ont pour vocation l'alimentation en eau potable (6.75 Mm3)

Caractéristiques institutionnelles du bassin


# Pas de structure de gestion au niveau du Bassin versant (de 1997 à 2005) mais une convention est signée entre collectivités avec comme stucture porteuse la Communauté de Communes du Ségala Carmausin
# Nombre de maîtres d'ouvrages (communes, communauté de communes ou syndicat) impliqués dans le Contrat par convention: 13
# Nombre total de communes : 39

Elaboration

Réflexion préalable
1993

Emergence

Validation du dossier préalable
1995
Arrêté de constitution du comité de rivière
Validation du projet de contrat
1996

Signé, en cours d'exécution

Date de la signature du contrat
01/07/1997
Durée du contrat
5

Achevé

Date de la clôture du contrat
2002
Contact(s) Comité de rivière
Rôle du contact
Président(e)
Civilité
Monsieur
Nom
Henri BARROU
Fonction
Vice président de communauté du Ségala-Carmausin
Adresse 1
10 place sainte Marie
Ville
CARMAUX
Code postal
81400
Téléphone
0563361403
Nombre de membres dans le comité de rivière
47
Structure
Rôle de la structure
Structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre
Nom de la structure
Communauté de Communes du Ségala-Carmausin
Type de la structure porteuse
Communauté de communes
Label EPTB
Non
Adresse

10 place sainte Marie
81400 SALLES
France

Téléphone
CARMAUX
Intervenant
Rôle du contact
Animateur(trice)
Civilité
Monsieur
Nom
Laurent VERGNES
Fonction
Animateur / technicien de rivière
Structure de rattachement
Structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre
E-mail
laurent.vergnes@cerouvere.fr
Comité de bassin
Code du contrat
R034

Documents des contrats de milieux

Documents constitutifs du contrat de milieu

Les actualités du contrat de milieux