Aller au contenu principal

Les méthodes de contrôle des populations d’écrevisses invasives - Revue synthétique

Page mise à jour le 21/12/2016

Résumé

L’introduction d’écrevisses allochtones, principalement l’écrevisse de Californie (Pacifastacus leniusculus), l’écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii) et l’écrevisse américaine (Orconectes limosus) sont à l’origine d’impacts notables sur la biodiversité tant au niveau des espèces allochtones qu’au niveau du fonctionnement des écosystèmes. De fait, de nombreuses méthodes de contrôle ont été investiguées par les chercheurs et gestionnaires de différents pays.


En France deux nouvelles espèces originaires d'Amérique du Nord : Orconectes Juvenilis et Orconectes immunis, ont également été signalées récemment, la seconde montre une expansion rapide sur le bassin du Rhin.


Le présent rapport vise à présenter succinctement les méthodes en questions et les résultats obtenus. Comme attendu, il n’existe pas de solution miracle et lorsque des résultats tangibles ont été obtenus, ils l’ont été au prix d’efforts humains et financiers importants voire d’impacts sur l’écosystème. La combinaison de plusieurs méthodes semblerait plus efficace et durable. De façon générale, avant d’arrêter son choix, il est essentiel de bien étudier le fonctionnement du milieu à gérer, les espèces présentes et la population à contrôler.

Auteur(s)
Nicolas POULET, Onema
Diffuseur
Onema
Type de document
Etude et rapport
Thématiques abordées par le document
Faune
Planification/Plans de gestion/Outils de gestion participative
Thèmes Gest'eau
Espèces invasives
Date de publication
Langue
Français