Aller au contenu principal

Aa

Page mise à jour le 16/10/2017

Informations générales
Etat d'avancement
Abandonné
Contrat transfrontalier
Contrat de milieu non transfrontalier
SAGE mené sur le territoire
Superficie
665.00km²
Informations sur la superficie

Reprend les limites du SAGE Audomarois.

Informations sur les milieux aquatiques

Hydraulique de la vallée de l'Aa


Les vallées de l'Aa et de ses affluents sont étroites, et les versants sont généralement fortement pentus. Aussi, ces rivières sont sensibles à des crues, crues qui sont de plus en plus puissantes et rapides du fait de l'évolution des paysages agricoles mais aussi de l'imperméabilisation grandissante. Etant donné la forte présence humaine en fond de vallée, ces crues peuvent avoir des incidences catastrophiques. La crue exceptionnelle de février-mars 2002 a touché plus de 1 200 logements avec jusqu'à parfois 1,50 mètres d'eau à l'intérieur, et plusieurs industries papetières ont dû arrêter leur production. D'autre part, tout le bassin artésien est soumis à des risques de coulées de boues issues des ruissellements sur les parcelles agricoles. Ces coulées de boue créent des perturbations locales, en particulier sur les voiries. Elles ont une forte incidence, par entraînement des limons, sur l'envasement des points bas, et plus spécialement au niveau du marais audomarois et du bief du Haut-Pont sur le canal de Neufossé.


Niveaux d'eau du marais audomarois


Le marais audomarois correspond à une cuvette où l'Aa s'épanche en atteignant la plaine de Flandres. Les écoulements y sont quasi-nuls. Les niveaux d'eau sont entièrement liés à ceux du canal de navigation. En temps normal, le niveau fluctue, en fonction du fonctionnement des ouvrages de navigation, et des apports en eau, autour d'une côte fixée.

Linéaire total des cours d'eau
120km
Linéaire du cours d'eau principal
54km
Liste des enjeux du contrat

Fort de la concertation établie entre les acteurs de son territoire et du diagnostic réalisé par la CLE entre 1995 et 2001, le SAGE de l'Audomarois identifie quatre grands enjeux à l'intérieur de son périmètre :



  • Assurer de façon durable la satisfaction des besoins en eau des différents usagers, en quantité et en qualité.

  • Assurer le bon état écologique des milieux humides et aquatiques.

  • Assurer la protection des biens et des personnes soumises à des risques d'inondation.

  • Préserver et mettre en valeur le marais audomarois.


Le contrat de rivière répond aux mêmes enjeux que ceux du SAGE, avec l'objectif principal de faciliter et de garantir la mise en oeuvre de ses orientations.

Motivation de la démarche et des objectifs poursuivis

Afin de concrétiser la motivation des acteurs locaux, le PNR CMO et le SmageAa ont initié une réflexion sur l'utilisation de l'outil opérationnel contrat de rivière pour préciser, chiffrer et mettre rapidement en oeuvre les programmes d'action prioritaires du SAGE. Ce projet a été validé par les élus du bureau de la CLE le 2 août 2005, qui souhaitent le présenter à la CLE lors de sa prochaine assemblée le 27 septembre 2005. Complément opérationnel du SAGE, le contrat de rivière permettrait de coordonner l'application des orientations globales du SAGE par la mise en oeuvre d'un plan d'action adapté.

Caractéristiques physiques du bassin

Petit fleuve côtier, l'Aa parcourt, de sa source située dans les collines crayeuses de l'Artois à l'exutoire du marais audomarois, un bassin versant orienté sud-ouest / nord-est, marqué par un fort contraste entre l'amont et l'aval. D'abord cours d'eau naturel qui serpente sur une cinquantaine de kilomètres dans une vallée marquée, l'Aa s'épanche ensuite dans la cuvette de l'Audomarois, où elle est canalisée et en interconnexion forte avec la Lys au sud-est, le Delta de l'Aa au nord-ouest et les 700 km de voies d'eau du marais audomarois qui l'entourent. Le territoire du contrat de rivière peut être subdivisé en deux grandes entités géographiques : la vallée de l'Aa et le marais audomarois. La vallée de l'Aa correspond au plateau calcaire de l'Artois, qu'entaillent l'Aa et ses affluents.


A l'amont l'espace est essentiellement marqué par l'activité agricole de polyculture-élevage. Le marais audomarois, entité remarquable au niveau régional pour la qualité de son patrimoine naturel et paysager, est aussi le dernier marais maraîcher cultivé de France. Il est sillonné de canaux et de fossés qui en font une zone humide exceptionnelle

Caractéristiques socio-économiques du bassin

La population du bassin versant est de 97 412 habitants. Cette population est concentrée sur l'agglomération de Saint-Omer et sur la basse vallée de l'Aa. La plupart des activités du territoire sont liées à l'eau. Les principales industries sont fortement consommatrices d'eau (30 % des prélèvements) et productrices de rejets dans le milieu. Les activités agricoles du bassin sont la culture céréalière, l'élevage, le maraîchage et la cressiculture. On trouve également plusieurs piscicultures de truites installées à proximité de la rivière. Les prélèvements effectués dans la nappe de la craie sont très importants (40 millions de m³ / an, dont 60 % exportés à l'extérieur du bassin). D'autre part une activité très présente est la navigation, marchande et touristique sur l'Aa canalisée et le canal de Neufossé, navigation de loisir à l'intérieur du marais.

Caractéristiques institutionnelles du bassin

Le bassin versant regroupe 72 communes et se situe sur deux départements, le Nord pour 7 communes et le Pas-de-Calais pour 65 communes, soit une seule région, le Nord-Pas de Calais. Les communes du bassin versant sont rattachées à 11 intercommunalités ; et une commune, Watten, n'appartient actuellement à aucune intercommunalité.

Commentaire sur l'état d'avancement

Le périmètre du contrat de rivière de l'Aa étant le même que celui du SAGE, la commission locale de l'eau fait fonction de comité de rivière, conformément à la circulaire du 30 janvier 2004.


Le contrat de rivière de l'Aa a été initialisé mais jamais finalisé. Faute de plus-value, la démarche a été stopée et rattachée à une autre : la mise en oeuvre opérationnelle du SAGE Audomarois se poursuit hors contractualisation.

Elaboration

Réflexion préalable
2004

Emergence

Validation du dossier préalable
09/12/2005
Contact(s) Comité de rivière
Rôle du contact
Président(e)
Civilité
Monsieur
Nom
Christian DENIS
Fonction
Maire Adjoint de Wizerne
Structure
Rôle de la structure
Structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre
Nom de la structure
Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale
Type de la structure porteuse
Syndicat mixte
Label EPTB
Non
Adresse

Maison du Parc
B.P. 22
62142 COLEMBERT
France

Intervenant
Rôle du contact
Animateur(trice)
Civilité
Madame
Nom
Cécile MONIERE
Structure de rattachement
Structure porteuse de l'élaboration et de la mise en œuvre
Comité de bassin
Code du contrat
R192

Les actualités du contrat de milieux