Aller au contenu principal

Etude de la répartition de la Grande Jussie dans les prairies humides des marais de Brière et constitution d’outils prédictifs pour la gestion

Page mise à jour le 21/12/2016

Résumé

Les marais de Brière (Loire-Atlantique, France) font l’objet, depuis plusieurs années, d’une importante colonisation par la Jussie (Ludwigia grandiflora). La forte plasticité de cette espèce invasive originaire du Brésil lui a permis de coloniser les prairies humides de Brière. Cette extension de son aire de répartition engendre des nuisances nouvelles, notamment vis-à-vis de l’exploitation agricole de ces sites.


La répartition de la jussie a été étudiée au sein des deux prairies humides les plus anciennement colonisées de Brière, les prairies du Nézyl et de Bréca. Afin de décrire sa répartition au sein des prairies humides, deux variables mésologiques ont été choisies : Le niveau topographique et la nature des associations végétales colonisées.


L’étude de la répartition de la Jussie en fonction de ces deux paramètre a permis de créer des outils prédictifs qui pourront être utilisés afin d’estimer la colonisation potentielle d’un site et de cibler les actions de gestion sur les zones les plus à risque. En parallèle, une expérience de germination a été réalisée sur des capsules issues de la première fructification de Ludwigia grandiflora récoltée en 2011 et dont la fertilité à été avérée en 2012. L’avènement de ce nouveau mode de reproduction chez Ludwigia grandiflora remet en cause la dispersion de la Jussie à l’échelle du territoire ainsi que les modes de gestion utilisés jusqu’à présent pour limiter l’extension de cette dernière.

Auteur(s)
Bertrand GUILLO
Diffuseur
Université de Rennes 1
Type de document
Etudes
Thématiques abordées par le document
Flore
Planification/Plans de gestion/Outils de gestion participative
Date de publication
Comité de bassin
SAGE concernés
Langue
Français