Aller au contenu principal

Etude des zones stratégiques pour l'alimentation en eau potable actuelle et future de la nappe Bièvre Liers Valloire - Rapport de phase 2

Page mise à jour le 21/12/2016

Résumé

Contexte général :



  • Rappel de la définition des zones majeures


La notion de ressources majeures pour l’AEP désigne des ressources : Dont la qualité chimique est conforme ou encore proche des critères de qualité des eaux distribuées tels que fixés dans la directive 98/83/CE ; Importantes en quantité ; Bien situées par rapport aux zones de forte consommation (actuelles ou futures) pour des coûts d’exploitation acceptables.

Parmi ces ressources majeures, il faut distinguer celles qui sont : D’ores et déjà fortement sollicitées et dont l’altération poserait des problèmes immédiats pour les importantes populations qui en dépendent ; Faiblement sollicitées à ce stade mais à forte potentialité, et préservées à ce jour du fait de leur faible vulnérabilité naturelle ou de l'absence de pression humaine.



  • Zone d’étude


L’étude concerne trois unités géographiques individualisées : la plaine de Bièvre, la plaine du Liers, la plaine de Valloire. Seule la nappe des alluvions fluvio-glaciaires est prise en compte dans cette étude.



  • Phasage de l’étude


Afin de parvenir à l’objectif d’assurer un approvisionnement en eau potable durable dans le temps à partir de la ressource en eau de la nappe des alluvions fluvio-glaciaires de Bièvre-Liers-Valloire, la présente étude a été divisée en trois phases :



  • Phase 1 : identifier et délimiter sur l’ensemble du bassin de Bière-Liers-Valloire les secteurs de la nappe à faire valoir comme stratégiques pour l’alimentation en eau potable en distinguant formellement d’une part, les zones déjà exploitées et d’autre part les secteurs à préserver pour les usages futurs en raison de leur potentialité, de leur qualité et de leur situation ;

  • Phase 2 : établir, pour chaque secteur identifié, un bilan de sa situation en termes de potentialité, qualité, vulnérabilité, risques en fonction de l’évolution prévisionnelle des pressions d’usage et de l’occupation des sols, mais aussi de son statut actuel par rapport aux documents de planification, d’aménagement du territoire et d’urbanisme (schémas directeurs d’alimentation en eau potable, schéma d’orientation des carrières, SCoT, PLU, etc.) ;

  • Phase 3 : proposer, pour chaque zone stratégique identifiée, une stratégie d’intervention afin d’assurer sa préservation et/ou sa restauration (outils réglementaires, politiques foncières, plans d’action, etc.).


Il ne s’agit pas ici d’une analyse à partir des ouvrages exploités captage par captage mais d’une analyse structurante à l’échelle de la nappe, qui doit donc viser la délimitation de secteurs de taille significative.

Auteur(s)
ANTEA GROUP
Diffuseur
Commission Locale de l'Eau du SAGE Bièvre Liers Valloire
Type de document
Etudes
Thématiques abordées par le document
Planification/Plans de gestion/Outils de gestion participative
Date de publication
Comité de bassin
SAGE concernés
Fichiers attachés
Langue
Français