Aller au contenu principal

Simulation de l'effet de 3 scénarios de réduction des teneurs de l'Elorn en nitrate sur l'eutrophisation de la Rade de Brest

Page mise à jour le 27/04/2017

Résumé

L'étude visait à déterminer, par modélisation mathématique, les effets escomptés de 3 scénarios de réduction de la teneur en nitrate de l'Elorn (teneurs imposées : 20, 15 et 10 mg/L NO3) sur la réduction de la marée verte à ulve située dans l'anse du Moulin Blanc (Rade de Brest). Un modèle mathématique 3D des cycles de l'azote, du phosphore et du silicium en Rade de Brest a été appliqué à l'année météorologique de référence 2004 mais en prenant en compte les rejets actuels de la nouvelle STEP de Brest (année 2006). L'application de ce modèle a mis en évidence :
# un faible effet des 3 scénarios sur l'intensité de la marée verte du Moulin Blanc en début d'été, mais toutefois un abaissement de la biomasse moyenne de juin à septembre, atteignant 20% dans le scénario 10 mg/L NO3. Un scénario théorique à 0 mg/L NO3 ne fait pas disparaître la marée verte, qui, même amoindrie, persiste grâce aux apports de nitrate non-issus de l'Elorn.
# un effet de réduction quasi proportionnel des 3 scénarios sur l'intensité des blooms de dinoflagellés créant des eaux colorées estivales dans l'estuaire de l'Elorn.

Auteur(s)
Alain MÉNESGUEN (IFREMER)
Type de document
Etudes
Thématiques abordées par le document
Planification/Plans de gestion/Outils de gestion participative
Thèmes Gest'eau
Nitrates et phosphore
Date de publication
Comité de bassin
SAGE concernés
Fichiers attachés
Droits d'utilisation
Domaine public
Langue
Français