Aller au contenu principal

Gestion des risques d'inondation : méthodes & outils pour une approche partenariale

Page mise à jour le 07/10/2014

Le colloque traitera plus particulièrement des synergies entre les différents acteurs qui interviennent dans la gestion des risques d’inondation : la communication entre les différents acteurs, la définition d’objectifs partagés, les outils d’aide à la décision "avant/après crises".


Objectif :



  • Echange d’expériences/Informations/Communication

  • Faire des propositions concrètes d’outils à développer


Contexte :


En France, ce sont les services de l’État, rattachés au Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, qui assurent l’essentiel de la surveillance et de la prévision des crues pour un certain nombre de cours d’eau pour lesquels l’importance des enjeux (personnes et biens exposés au danger des inondations) justifie cette intervention. Ce dispositif comprend le service central d’hydrométéorologie et d’appui à la prévision des inondations (Schapi), 20 services de Prévision des Crues et les unités d’hydrométries. La vigilance « crues » a pour objectif de prévenir les autorités et le public qu’il existe un risque de crues dans les 24 heures à venir, plus ou moins important selon la couleur de vigilance (vert, jaune, orange ou rouge). Les services de prévision météorologique de Météo France complètent l’information apportée par ce dispositif. L’ensemble des mesures sont disponibles sur le site Vigicrues. Sur certains Bassins, les EPTB collaborent avec l’Etat pour la mise en place d’un système de suivi des niveaux d’eau (ex : dispositif CRISTAL sur la Loire).


Toutefois, la seule prévision de la crue ne suffit pas pour bien gérer le Risque Inondation. La prévention est une étape clé pour se préparer, anticiper et limiter les dégâts. Depuis 2003, pour aider les collectivités à mieux prévenir les inondations, l’Etat a mis à leur disposition un outil : le Programme d’actions pour la Prévention des Inondations (PAPI), dispositif qui a été renforcé depuis 2010 par la mise en œuvre de la directive inondation et la mise en place de plans de gestion des risques d’inondation (PGRI) dans les Territoires à Risques Importants (TRI). Les EPTB sont directement impliqués dans le portage des PAPI sur leur territoire et ont souvent été désignés pour la mise en place des stratégies locales associées aux des TRI. Les EPTB sont les garants de la coordination entre les différentes stratégies locales. Ils assurent l’articulation des différentes échelles de bassin avec pour vocation de maintenir une solidarité des territoires. Les EPTB portent des actions de prévention telles que la connaissance des aléas et le développement de la conscience du risque, la préparation à la gestion de crise et la gestion post-crue, la prise en compte du risque dans l’urbanisme et la réduction de la vulnérabilité des biens et des personnes


La multiplicité des acteurs intervenants aux différents stades de la crise impose de mettre en place des outils et des méthodes pour une bonne coordination des actions de chacun. En effet, si l’organisation de la prévision des crues comme la diffusion de l’information pendant la crise sont des compétences régaliennes, la préparation à la gestion et la gestion de l’après crise impliquent l’ensemble des collectivités et les EPTB. Une bonne communication entre services de l’Etat, Collectivités et EPTB est donc indispensable pour atteindre les objectifs communs de protection des populations et des biens. Il apparait alors important de faire un état des lieux de l’existant pour prioriser les efforts, améliorer et innover les systèmes en place.

Informations complémentaires

Lieu
Paris (75)
Structure(s) organisatrice(s)
SHF, AFEPTB
Date(s) de l'événement
-