Aller au contenu principal

Expertise collective sur l’impact cumulé des retenues d’eau

Page mise à jour le 04/10/2016

Expertise collective sur l’impact cumulé des retenues d’eau

Afin d'appréhender l'évaluation des effets cumulés des retenues d'eau sur le milieu aquatique, le Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer a commandité en 2013 une expertise scientifique collective. La troisième et dernière phase démarre, avec pour objectif d’aboutir à la proposition d’éléments méthodologiques opérationnels, en s’appuyant sur les résultats des deux phases précédentes...


Menée par l'Institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea), en partenariat avec Institut national de la recherche agronomique (Inra) et l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema), l'étude initiale avait pour objectif d'évaluer l'impact cumulé des retenues d'eau sur le milieu aquatique et de proposer un cadre méthodologique pour homogénéiser les démarches et améliorer la qualité des procédures d'instruction.


À ce jour, l’ESCo a abouti à un rapport, compilant les résultats des lectures menées par les experts dans chaque discipline et comportant l’ensemble des références analysées. Un rapport de synthèse reprend les résultats essentiels issus de ce rapport. Un résumé exécutif compile également ces résultats. Un colloque de restitution a en outre permis de présenter les conclusions de cette expertise scientifique collective.


La troisième phase de « Proposition d’éléments méthodologiques » a débuté en mai 2016. Elle a déjà été amorcée avec l’organisation d’un séminaire de travail réalisé en avril 2016 avec des acteurs opérationnels (bureaux d’étude et services de l’État). Elle donnera lieu à un document pour aider à l’instruction des projets de nouvelles retenues d’eau.


Surtout, des séminaires en région à l’automne 2016 permettront de finaliser l’élaboration de ce cadre opérationnel. Ils auront lieu dans les trois bassins les plus concernés par la problématique de l’impact cumulé des retenues d’eau (Loire-Bretagne, Rhône Méditerranée Corse et Adour-Garonne).


Ces rendez-vous contribueront à élaborer des éléments méthodologiques, s’appuyant sur les résultats de l’ESCo, pour améliorer la qualité de l’évaluation de l’impact cumulé des retenues d’eau dans les procédures d’instruction et les études de nouveaux ouvrages.