Aller au contenu principal

Réduire les transferts de nitrates et de pesticides par l’implantation de zones tampons humides artificielles

Page mise à jour le 17/04/2015

ZTHA

Parmi les différentes actions de lutte contre les pollutions diffuses par les nitrates et pesticides dans les zones agricoles, la zone tampon, bassin de rétention située entre les parcelles agricoles et les cours d’eau, constitue un exemple d’ingénierie écologique qui a montré son intérêt pour maîtriser et limiter les transferts vers les milieux aquatiques. Mais comment mettre en place ce type de dispositif ?


 


Certains schémas directeurs d’aménagements et de gestion des eaux (SDAGE) adoptés en 2009 imposent que les nouveaux projets de drainage agricole soumis à la loi sur l’eau soient dotés de dispositifs tampons. Et la majorité des projets de nouveaux SDAGE, qui seront adoptés en 2015, rendent cette exigence obligatoire. Certains bassins envisagent même de systématiser cette approche sur l’ensemble des réseaux de drainage existants.


Dans ce cadre, un guide technique à l'implantation des zones tampons humides artificielles (ZTHA) pour réduire les transferts de nitrates et de pesticides dans les eaux de drainage a récemment été publié par l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) et l’Institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea), en partenariat avec la Direction Départementale des Territoires de Seine et Marne.


Rédigé sur la base de l’expérience acquise sur plusieurs sites expérimentaux, le guide est destiné à informer les différents acteurs souhaitant mettre en place des dispositifs tampons en sortie de bassin versant drainé par tuyaux enterrés. Il fournit les éléments nécessaires pour aider les porteurs de projet à mettre en place ce type de dispositif (diagnostic hydrologique, localisation, conception, réglementation et financement, construction, plantation, maintenance). Des solutions techniques pour gérer l’eau en entrée et en sortie de la ZTHA sont aussi proposées à titre d’exemple.