Aller au contenu principal

SAGE Célé : L’heure du bilan pour le SAGE 2012-2022

Page mise à jour le10/12/2021

Validé par arrêté interpréfectoral en mars 2012 pour une durée de 10 ans, le SAGE Célé arrive à son terme. Les membres de la Commission Locale de l’Eau, instance de pilotage présidée par Vincent Labarthe, se sont réunis mercredi 20 octobre pour évoquer le bilan de ces 10 ans d’actions planifiées sur le bassin du Célé.

Joël Trémoulet, directeur du Syndicat mixte du bassin du Célé – Lot médian et animateur du SAGE Célé, a présenté chacune des dispositions et évoqué leur mise en œuvre. Si les objectifs liés à la réalisation des actions prévues dans les domaines de la qualité de l’eau ou de la préservation des milieux aquatiques ont largement été atteints, ceux relatifs à la gestion quantitative de la ressource en eau n’ont pas obtenu de tels résultats.

En effet, le SAGE avait émergé au cours des années 2000 suite à une problématique de qualité des eaux du Célé, en lien avec la baignade. Depuis, de nombreux travaux ont été réalisés et la rivière a retrouvé une qualité compatible avec les activités nautiques.  La vallée du Célé est aujourd’hui un site reconnu, que les habitants du territoire se réapproprient et partagent avec de nombreux touristes souhaitant la découvrir.

 Mais tout n’est pas terminé ! Bien que le SAGE Célé arrive prochainement à échéance, son bras opérationnel, le Contrat de rivière prévoit quant à lui de poursuivre ses actions jusqu’en 2024. Les opérations en lien avec la qualité des eaux et les milieux aquatiques doivent se poursuivre, et la gestion quantitative est désormais en ligne de mire. En effet, dans le cadre de ce Contrat de rivière, le Syndicat mixte Célé – Lot médian, s’est notamment engagé dans un programme européen, le « Projet Life Eau et Climat », visant à aider les acteurs du territoire à se mobiliser sur l’enjeu de l’eau dans un contexte d’adaptation au changement climatique. Mélanie Fayet, en charge de la mise en œuvre de ce projet au syndicat, en a présenté les trois grandes actions liées à la récupération d’eau de pluie pour les collectivités territoriales, la réalisation d’une étude d’adaptation des élevages du bassin du Célé au changement climatique et le diagnostic et la valorisation de plans d’eau existants.

Le SAGE Célé se termine mais les travaux et autres opérations se poursuivent via le Contrat de rivière, le futur plan de gestion des milieux aquatiques et alluviaux, le Plan d’Action et de Prévention des Inondations ou la cellule zone humides… La dynamique du territoire pour la gestion concertée dans le domaine de l’eau, portée par les élus, les associations et les partenaires techniques, demeure sur le bassin du Célé et la Commission Locale de l’Eau s’oriente maintenant vers une procédure de révision du SAGE. La prochaine étape correspondra donc à la réalisation d’un diagnostic de territoire prévu au cours de l’année 2022.

Cette réunion aura aussi été l’occasion pour Vincent Labarthe et Bernard Laborie, Président du Syndicat mixte Célé – Lot médian, de saluer le travail d’Olivier Guiard, directeur adjoint de la délégation de Rodez de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, qui quitte ses fonctions pour rejoindre le poste de directeur du Pnr de l’Aubrac, succédant ainsi à Arnaud David.

SAGE concernés