Aller au contenu principal

Un contrat de rivière pour le bassin versant Aveyron amont

Page mise à jour le 30/07/2015

La commission planification du comité de bassin a validé, le 15 juin, le dossier sommaire de candidature initiant un contrat de rivière sur le bassin versant Aveyron amont.


La rivière Aveyron, de sa source dans les hauteurs de Séverac-le-Château jusqu’à sa confluence avec le Viaur à Laguépie, et ses affluents constituent un bassin versant de 93 communes, 100 000 habitants et 1 560 km². L’Association de Préfiguration du Contrat de Rivière Aveyron Amont (APCRAA) a été créée à l’automne 2012, à l’initiative 3 collectivités territoriales gestionnaires des milieux aquatiques : le syndicat intercommunal d’aménagement hydraulique de la Haute vallée de l’Aveyron (SIAH HVA), la communauté d’agglomération du Grand Rodez, le syndicat mixte d’aménagement des vallées de l’Aveyron et de l’Alzou (SIAV2A).


L’objectif de cette démarche est d’atteindre le bon état des masses d’eau, conformément aux directives en vigueur, mais avant tout pour le bien être des générations actuelles et futures. L’objet de l’APCRAA est de mettre en œuvre le contrat de rivière Aveyron amont et de préfigurer la création d’un syndicat mixte de bassin versant. M. ARTUS, président de l’APCRAA et du SIAV2A, est épaulé dans ce travail par 2 vice-présidents : M. MERCADIER président du SIAH HVA et M. GAYRARD vice-président de l’agglomération du Grand Rodez.


Une première étape importante vient d'être franchie. Le lundi 15 juin, la commission planification du comité de bassin Adour Garonne a donné son agrément au dossier sommaire du contrat de rivière Aveyron amont. En d’autres mots, le parlement de l’eau a validé le projet de lancer un contrat de rivière pour le bassin versant Aveyron amont.


Reconquérir le bon état de l'eau


Cette validation reconnait tout le travail, partagé avec les acteurs du bassin versant, d'état des lieux, de diagnostics et d'identification des grandes orientations du projet de contrat de rivière. Au cours des 18 prochains mois le programme d'actions sera élaboré. Cette étape mobilisera les organisations professionnelles, les associations, les usagers des milieux aquatiques, les collectivités territoriales, et les services de l’état et les établissements publics... Plus que jamais l’enjeu sera de de créer un outil opérationnel d’initiative locale. L’objectif de cette démarche basée sur le volontariat est de reconquérir le bon état des masses d’eau du bassin versant Aveyron amont tout en prenant en compte les activités du territoire.


Une démarche concertée


Pérenniser la collaboration entre les structures gestionnaires des milieux aquatiques du bassin versant (le SIAH HVA, communauté d’agglomération du Grand Rodez, le SIAV2A et l’APCRAA) est la clé de réussite du projet. Ainsi une réflexion importante sera menée en vue d'identifier la future structure porteuse de l'animation du contrat de rivière, dans une logique de mutualisation des moyens humains, techniques et financiers déjà existants.


La structure porteuse du contrat de rivière, pilotée par les élus locaux, assurera la mise en œuvre de cette politique de l’eau grâce à un programme d’actions volontaires de 5 ans à imaginer entre 2017 et 2021. Cette démarche est soutenue par l’agence de l’Eau Adour Garonne et la région Midi-Pyrénées. À travers ce contrat de rivière, il sera ainsi possible d’agir de manière concertée sur l’ensemble des problématiques et des enjeux liés à la gestion de l’eau à l’échelle du bassin versant Aveyron amont.


aveyron amont