Aller au contenu principal

Chargé(e) de mission agricole et environnement

Page mise à jour le 13/07/2022

Type d'annonce *
Offre d'emploi

Description

PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE

Le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Arques (SMBVA) est une collectivité gémapienne qui agit depuis 20 ans pour la protection de l’environnement, des biens et des personnes. Le territoire de compétence du SMBVA s'étend sur 118 communes, sur un territoire de 1050 km² (dont 70% agricole), 100 000 habitants.  

Le syndicat a pour mission de prévenir et protéger les enjeux humains contre les inondations (ruissellement, crue, submersion), de protéger et restaurer les milieux aquatiques, d’intégrer les problématiques issues du grand cycle de l’eau dans l’aménagement du territoire (urbanisme, développement agricole, gestion des ruissellements et lutte contre l’érosion des sols, protection de la ressource en eau) et de sensibiliser les acteurs de son territoire pour une gestion équilibrée et pérenne du grand cycle de l’Eau dans la limite des compétences transférées par ses membres.

 

CONTEXTE DE POSTE A POURVOIR

Le SMBVA recherche un(e) chargé(e) de mission agricole et environnement dans le cadre du remplacement d’un agent en congé parental/congés sans solde.

Le présent poste est à pourvoir pour la période du 1er septembre 2022 au 31 août 2023.

Dans l’éventualité d’une prolongation de la demande de l’agent, le présent contrat, d’une durée de 12 mois, pourrait être prolongé.

 

MISSIONS ET ACTIVITÉS

Le/la chargé(e) de mission « agricole et environnement » travaillera au contact des administrés, des exploitants agricoles, des élus et avec les financeurs. Il/elle assurera ses missions sous l’autorité du directeur et de la coordinatrice technique. Il/elle travaillera au sein d’une cellule agricole avec un second chargé de mission agricole et environnement.

 

Politique de lutte contre les ruissellements et l’érosion des sols & Prévention des inondations :

Le/la chargé(e) de mission devra :

  • Réaliser de constats de terrain, analyser des situations, évaluer de risques, rédiger des comptes rendus de ces investigations,
  • Proposer les travaux dits d’hydraulique douce nécessaires à résoudre les désordres et/ou proposer des modifications de pratiques agricoles à mettre en œuvre pour atténuer les dysfonctionnements hydrauliques rencontrés,
  • Conduire des négociations avec les propriétaires et exploitants,
  • Animer des réunions de concertation agricoles,
  • Rédiger des dossiers de demande de subvention,
  • Mettre en œuvre et suivre des travaux (rédaction de conventions de mandat, établissement de bons de commande, réalisation de DT/DICT, échanges avec l’entreprise, établissement de procès-verbaux de réception, saisie des aménagements dans les bases de données et sur le SIG, facturation, etc.) ;

 

Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) :

Le/la chargé(e) de mission devra :

  • Participer à l’élaboration du PAEC,
  • Prendre contact avec les agriculteurs du territoire,
  • Réaliser des rendez-vous sur l’exploitation et/ou la (ou les) parcelle(s) concernée(s),
  • Définir de l’éligibilité de l’exploitant aux mesures MAEC définies dans le PAEC,
  • Réaliser les diagnostics et définir les montants d’aides possibles,
  • Monter les dossiers et suivi administratifs et techniques des mesures contractualisées,
  • Saisir dans la base de données,
  • Échanger avec les partenaires opérationnels (DRAAF : bilan annuel, fiche de liaisons, ...) ;

 

Avis sur demande de destruction de prairies :

Le/la chargé(e) de mission devra :

  • Réceptionner les demandes de destruction de prairies et des informations nécessaires,
  • Prendre contact et rencontrer les demandeurs pour analyser les contextes des demandes et les territoires (visites de terrain),
  • Réaliser des diagnostics des risques ruissellement/érosion tenant compte des volets réglementaires existants (directive nitrates, Natura 2000, zones humides, …),
  • Rédiger les avis et éventuellement prescrire des mesures compensatoires,
  • Échanger avec les demandeurs et les services de l’Etat (DDTM),
  • Renseigner les fichiers de compilation de données (Excel, SIG) ;

 

Programme de plantation de haies :

Le/la chargé(e) de mission devra :

  • Rencontrer les porteurs de projet et visiter les éventuels sites de plantation,
  • Évaluer l’éligibilité des projets au regard des modalités fixées dans le programme,
  • Préciser et chiffrer les projets de plantation via la rédaction de fiches récapitulatives préétablies,
  • Rédiger les conventions de mandat avec les porteurs de projet,
  • Réaliser les DT/DICT et pendre contact avec les gestionnaires de réseaux si nécessaire,
  • Établir et envoyer les bons de commandes au(x) entreprise(s),
  • Suivre les livraisons/retraits de matériaux et la réalisation des plantations,
  • Valider les chantiers réaliser et établir les procès-verbaux de réception des travaux,
  • Saisir les aménagements réalisés dans les bases de données (excel) et sur le SIG (Qgis),
  • Valider les facturations présentées et préparer les demandes de solde de participation,
  • Rédiger la demande de solde de la subvention globale ;

 

Programme de restauration et création de mares :

Le chargé de mission devra :

  • Réaliser les rendez-vous avec les porteurs de projet et visiter les sites concernés,
  • Effectuer un diagnostic hydraulique et écologique (inventaires faune et flore) de mares,
  • Rédiger des rendus techniques et des conventions de mandat avec les propriétaires,
  • Rédiger les dossiers de demande de subventions,
  • Rédiger de dossiers de demande de dérogation « espèces protégées » (si nécessaire),
  • Échanger avec les entreprises réalisant les travaux (devis, établissement des bons de commandes),
  • Réaliser des DT/DICT,
  • Organiser et suivre la réalisation des travaux et établir les procès-verbaux de réception,
  • Saisir les aménagements dans les bases de données (excel) et sur le SIG,
  • Suivre de la facturation et réaliser les demandes de solde de participation des particuliers,
  • Rédiger la demande de solde de la subvention globale ;

 

Les missions générales d’animation :

Certaines des missions portées par le (ou la) chargé(e) de mission sont transversales :

  • Elaborer des bilans d’activité et assurer le reporting des opérations menées sur le terrain,
  • Conseiller et appuyer technique et administratif les administrés, notamment aux agriculteurs, dans la limite de nos conséquences,
  • Réaliser des supports de communication (plaquettes, articles, panneaux, diaporamas, reportage…) sur les programmes menés en lien avec la chargée de communication,
  • Participer à des actions de communication portées par la structure (communication, sensibilisation, pédagogie…) notamment à des animations publiques et intervention auprès de scolaires en classe ou sur le terrain,
  • Veiller et suivre l’évolution du territoire et notamment de l’occupation de sols,
  • Participer à la définition des orientations stratégiques de la collectivité sur la thématique agricole, notamment via la commission agricole, et à l’élaboration des budgets afférents en lien avec la direction et la secrétaire-comptable du syndicat.

 

QUALIFICATIONS REQUISES

  • Niveau BAC +2 minimum en agronomie et/ou environnement avec expériences souhaitées en matière de relationnel avec le monde agricole ;

 

  • Les connaissances/compétences nécessaires à la prise de poste :
    • Connaissance de base sur le grand cycle de l’eau et le fonctionnement hydraulique d’un bassin versant,
    • Connaissances du milieu agricole et des acteurs du domaine agricole, de leur rôle,
    • Connaissances de base en agronomie,
    • Bonnes capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse,
    • Bonne capacité à la concertation et au dialogue,
    • Bonne capacité à conduire et animer des réunions, à s’exprimer en public,
    • Qualités personnelles : rigueur, sens de l’organisation et des priorités, capacité d’adaptation, sens de l’écoute, esprit d’équipe,
    • Être titulaire du permis B (les déplacements sont indispensables sur ce poste, des véhicules de service sont disponibles),
    • Bonne pratique des outils informatiques : traitement de texte, tableur, …

 

  • Les connaissance/compétences présentant un avantage pour le poste :
    • Connaissances de la réglementation liée aux activités agricoles (code de l’Environnement, code rural) et à l’eau,
    • Connaissance des pratiques agronomiques et des aménagements permettant de limiter les dysfonctionnements (érosion, ruissellement),
    • Être en mesure de réaliser un diagnostic territorial simplifié sur les risques érosion/ruissellement liés à un bassin versant agricole,
    • Connaissances faunistiques et floristiques de base, notamment sur les mares et milieux humides,
    • Compétences techniques dans le suivi de travaux,
    • Expérience dans l’animation de Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC),
    • Bonne pratique des outils informatiques de type SIG (Qgis est le logiciel utilisé au SMBVA), … Capacité à exploiter, renseigner et développer des bases de données et SIG,
    • Connaissances sur le fonctionnement des collectivités territoriales et autres services publics,
    • Connaissances de base sur le fonctionnement et la mise en œuvre des marchés publics.

 

 

CADRE STATUTAIRE ET CARACTÉRISTIQUES DU POSTE

  • Filière : Technique
  • Catégorie : B
  • Cadre d’emploi : Techniciens territoriaux
  • Temps de travail : Temps plein
  • Expérience requise : 1 an minimum
  • Rémunération : Régime statutaire + indemnités en fonction de l’expérience et de l’ancienneté sur des postes similaires : salaire minimum de 1700 € net/mois (avec 1 an d’ancienneté)
  • Avantages : Tickets restaurant, prestations d’action sociale (CNAS), télétravail (1 à 2 jours/semaine), temps de travail adaptable

Recrutement sur le poste par voie contractuelle.

Poste à temps complet à pourvoir, si possible, pour le 1er septembre 2022 et pour une durée de 12 mois.

 

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE DU POSTE ET DÉPLACEMENTS

Le poste est basé au siège du syndicat :

SMBV de l’Arques – 7, rue du Général Leclerc – 76270 NEUFCHÂTEL-EN-BRAY (Seine-Maritime)

Déplacements fréquents sur le périmètre d’intervention du SMBVA avec véhicule de service.

 

CANDIDATURE

A qui l’adresser :

Les candidatures comportant, au minimum, une Lettre de motivation et un CV, sont à adresser à :

Monsieur le Président du Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Arques

Par voie électronique :

infos@bvarques.fr

ou

Par voie postale :

SMBV de l’Arques

7, rue du Général Leclerc

BP 40

76270 NEUFCHÂTEL-EN-BRAY

Réponses :

Date limite de dépôt des candidatures : 12 août 2022

Date des entretiens (en visio) : entre le 15 et le 19 août 2022

 

Renseignements complémentaires sur le poste auprès de :

M. THULLIEZ Loïc, Directeur : lthulliez@bvarques.fr / 02.35.17.55.32

ou

Mme RENEL Fanny, Coordinatrice technique de la cellule agricole : frenel@bvarques.fr / 06.23.26.96.07

Contact : A qui et où envoyer les réponses ?
Nom *
Monsieur le Président du Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Arques
Adresse électronique
infos@bvarques.fr
Adresse postale (professionnelle)

SMBV Arques

7 rue du Général Leclerc

76270 NEUFCHÂTEL-EN-BRAY

Téléphone
0235175533
Site internet

Les candidatures doivent comporter au minimum, une Lettre de motivation et un CV.

Date limite de dépôt des candidatures : 12 août 2022