Aller au contenu principal

Etude hydraulique du bassin versant de l'Yser - phase 1

Page mise à jour le 21/12/2016

Résumé

Le bassin versant de l’Yser connaît, depuis de nombreuses années, des problèmes récurrents d’inondation. La nature du sol du territoire favorise le ruissellement des eaux et les cours d’eau « gonflent » rapidement. Les aménagements réalisés dans les années 60-70 (rectification, recalibrage…) ont profondément modifié le comportement du fleuve. Plusieurs études ont été entreprises par le passé notamment dans le cadre du Contrat de Rivière de l’Yser. Ainsi, la gestion des inondations s’est organisée autour de plusieurs actions : création de 2 bassins de rétention sur la commune d’Oudezeele, réhabilitation d’un méandre sur la commune d’Herzeele, création d’un réseau de stations hydrométriques sur l’ensemble du bassin versant. Une étude a également été entreprise sur le bassin versant de la Peene Becque (principal affluent de l’Yser) afin de maîtriser les phénomènes de ruissellement et d’érosion des sols.


Depuis novembre 2006, le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de l’Yser est en phase d’élaboration. La prévention des inondations s’inscrit comme un enjeu fondamental du SAGE de l’Yser. Les premières discussions de la Commission Thématique « Prévention des inondations hydraulique » et de la Commission Locale de l’Eau montrent la volonté des différents acteurs du bassin versant d’agir de façon concrète pour résoudre les dysfonctionnements hydrauliques des cours d’eau du bassin versant. Les dernières inondations de juillet 2007 - survenues sur des secteurs habituellement épargnés - ont encore renforcé cette volonté. Par ailleurs, nos voisins Belges (Région Flamande, Province Flandre Occidentale) sont souvent touchés par les crues de l’Yser et de ses affluents.


La Commission Locale de l’Eau a donc délibéré, le 6 novembre 2007, en faveur de la réalisation d’une étude hydraulique sur le bassin versant de l’Yser.


La présente étude hydraulique doit permettre d’aboutir sur un outil décisionnel adapté basé sur l’utilisation du modèle hydraulique, à partir des différentes phases suivantes :



  • Phase 1 : Constat, analyse et compréhension de la situation actuelle

  • Phase 2 : Modélisation

  • Phase 3 : Simulations d’aménagements.


Les objectifs de l’étude sont :



  • d’établir un diagnostic des causes de dysfonctionnements hydrauliques,

  • de cartographier précisément l’ensemble du risque inondation sur le bassin versant de l’Yser,

  • d’effectuer une analyse des enjeux sur le territoire soumis aux aléas et de définir plusieurs scénarios d’aménagements ayant des effets cumulés et complémentaires permettant de réduire les conséquences des crues et des ruissellements dans les zones les plus vulnérables,

  • d'étudier les possibilités de réhabilitation du cours naturel de l’Yser, notamment par le reméandrage.


Le périmètre de l’étude correspond au périmètre du SAGE de l’Yser. Les sous bassins versants étudiés sont ceux de l’Yser et de ses principaux affluents : l’Ey Becque, la Sale Becque, la Cray Becque, la Vleter Becque, la Zwyne Becque, la Becque d’Houtkerque, la Petite Becque et la Peene Becque.


Le présent rapport de phase 1 correspond à la collecte et l’analyse des données existantes afin d’apporter la compréhension nécessaire aux phases suivantes de l’étude.

Auteur(s)
Union des syndicats d'assainissement du Nord
Type de document
Etudes
Thématiques abordées par le document
Planification/Plans de gestion/Outils de gestion participative
Date de publication
Comité de bassin
SAGE concernés
Langue
Français