Aller au contenu principal

Faciliter la mobilisation des acteurs locaux

Page mise à jour le 30/04/2021

ACTION C2 : MOBILISATION DES ACTEURS LOCAUX, ANALYSE DES PRATIQUES ET RECOMMANDATIONS

L’objectif  est d’analyser les pratiques de mobilisation des acteurs afin d’établir des recommandations sur les actions à entreprendre en fonction des objectifs et du public.

Le pilote de cette action est l’OiEau.

 


C2.1 - Analyse des initiatives récentes de mobilisation des acteurs

Il s’agira d’engager une analyse approfondie des expériences récentes d’organisation d’initiatives locales de mobilisation des acteurs au sein du partenariat ou en dehors pour en extraire des recommandations et des lignes directrices. L'OiEau réalisera l'analyse à partir d'une étude bibliographique et d'interviews des bénéficiaires. Une analyse des actions de démonstration des partenaires complètera ces travaux, pour élaborer des recommandations, qui seront discutées et validées avec les bénéficiaires.

logo OiEau

C2.2 - Démonstration et validation des recommandations

Plusieurs démonstrateurs seront mis en œuvre pour tester les recommandations et de nouvelles pratiques de mobilisation sur le terrain avec les acteurs locaux :

logo SMAVD

La sensibilisation des différents acteurs du bassin versant de la Durance aux effets du changement climatique est essentielle. L’appropriation de ces sujets par un public non spécialiste justifie de déployer des moyens humains spécifiques (ambassadeurs du climat), dont les missions s’articuleront autour de :

  1. la définition d’une stratégie de sensibilisation, de communication et de vulgarisation scientifique autour de l’eau, du changement climatique et de sa prise en compte dans les processus de décision
  2. la conception de supports de vulgarisation
  3. la mise en œuvre et l’animation d’actions adaptées aux différents territoires et à différents types de publics, sous formes d’ateliers, de séminaires et d’expositions.

 

Logo EPAGE Loire-Lignon

L'EPAGE Loire Lignon mettra en place des sessions d’information sur le changement climatique et ses impacts sur la ressource en eau. Des experts sur le sujet interviendront, selon différents formats : intervention en CLE, réunions plus techniques avec les gestionnaires de l’eau du territoire, réunions à destination du grand public avec ciné-débats ou lors de journées thématiques ou de manifestations grand public. D’autre part, une communication sera menée sur les enjeux du changement climatique à travers différents supports : sur la base des éléments scientifiques fournis par des experts et chercheurs, l'EPAGE Loire Lignon proposera des articles vulgarisant l’information pour le grand public, les scolaires et les élus (revues municipales et intercommunales, sites internet, newsletter, presse locale…).

logo SMEAG

Pour mobiliser les acteurs locaux, en favorisant la prise de conscience et l’émergence de dynamiques locales sur le sujet, le Sméag identifiera et caractérisera les maitrises d’ouvrages compétentes pour porter les actions d’adaptation (notamment celles sans regrets),  apporter une ingénierie de projet et conduire des actions de sensibilisation sur la gestion de l’eau et changement climatique : mesures d’économie d’eau, prévention des épisodes de sécheresse et d’inondations, communication des services rendus par les milieux aquatiques et humides, résilience face au changement climatique.

Les maitres d’ouvrages seront accompagnés dans l’élaboration des volets eau des SCoT pour favoriser l’intégration de la nature en ville et s’assurer de la durabilité de l’AEP et de l’assainissement dans le projet de développement territorial.

Une commission « eau et aménagement » de la CLE permettra de sensibiliser les acteurs de l’urbanisme, de l’agriculture et de la maitrise foncière à la prise en compte de l’eau dans les projets pour les entraîner dans des actions durables.

Un soutien sera apporté aux maitrises d’ouvrages GEMAPI dans leurs actions de restauration des bassins versants et dans les actions de préventions des inondations (techniques douces…) pour une réduction de la vulnérabilité des territoires au changement climatique. Des partenariats seront initiés avec les organisations professionnelles agricoles pour promouvoir une transition vers une agriculture plus résiliente et adaptée au changement climatique.

logo SMBVLB

Pour anticiper les impacts des changements globaux et assurer la durabilité des activités humaines et des écosystèmes sur le territoire, le SMBVLB portera une étude prospective locale en vue de définir une stratégie d’adaptation au changement climatique concertée. Le projet devra être partagé par tous les acteurs et présenter des pistes d’action concrètes et pragmatiques, c’est-à-dire faisables techniquement, financièrement et politiquement, avec l’élaboration de supports de communication dédiés. Des groupes de travail seront constitués et pourront être co-animés par des partenaires externes (ex : INRAE, Office du Tourisme, Chambre d’agriculture...).
 

Logo SMCLM

Le Syndicat mixte Célé - Lot médian organisera une opération groupée de mise en place de dispositifs de récupération d'eau de pluie. Elle aura un bénéfice écologique avec la réduction des prélèvements d'eau potable, notamment en période de tension sur la ressource et permettra de continuer à sensibiliser la population à la préservation de la ressource.

Un recensement et une évaluation des pratiques des élevages herbagers les mieux adaptées au contexte local et aux conséquences du changement climatique (pâturage tournant, adaptation des périodes de pâturage pour mieux valoriser l'herbe, séchage en grange …) seront réalisées, et ses résultats diffusés localement par le biais de rencontres techniques ou de conseil individuel pour favoriser leur appropriation par les agriculteurs du territoire.

Un diagnostic de 5 à 7 plans d'eau sera réalisé, et, à partir de là, des programmes d'actions hiérarchisés seront définis en fonction des besoins locaux, puis les aménagements identifiés seront réalisés. La mise en œuvre de cette action nécessitera un travail d'animation auprès des propriétaires de plans d'eau, des acteurs locaux ayant besoin de cette ressource, des services de l’Etat...

 

 

logo EPTB Vienne

A partir des résultats obtenus dans la projection climatique à l’horizon 2030 et 2050 affinée à l’échelle du bassin de la Vienne, une démarche d’aide à l’adaptation au changement climatique sera établie par l'EPTB Vienne. Il s’agira notamment de proposer une méthode visant à aider les acteurs du territoire notamment les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) à définir et mettre en œuvre un programme d’action concret d’adaptation au changement climatique qui précisera la nature et le coût des opérations requises ainsi que les financements mobilisables.