Aller au contenu principal

Renforcer le transfert de connaissances et les échanges entre les chercheurs et les gestionnaires

Page mise à jour le 29/04/2021

ACTION C4 : RENFORCER LES ÉCHANGES ENTRE GESTIONNAIRES ET CHERCHEURS

L'objectif est de développer les liens entre les chercheurs et les acteurs de terrains, et de faciliter l'appropriation des résultats de la recherche en rendant les informations compréhensibles aux acteurs locaux.

Le pilote de cette action est INRAE.

NB : Un lien sera établi avec le projet Explore 2.

 


C4.1 - Modélisation et aide à la prise de décision

Les partenaires scientifiques (INRAE, Météo-France, ACTERRA, OiEau) ont déjà participé à des initiatives de modélisation en France (Explore2070, Garonne 2050, R2D2...) et dans des projets européens. Plusieurs territoires ont bénéficié de tels exercices (SMAVD, Sméag, EP Loire) sans forcément en avoir retiré des bénéfices mesurables, par manque d'appropriation des résultats obtenus par les membres des CLE, que les concepts, hypothèses et incertitudes liés peuvent décontenancer. Un groupe de travail réunissant les chercheurs et les acteurs de terrain rédigera un livre blanc sur les conditions de réussite de la modélisation à l'échelle d'un SAGE, du point de vue scientifique (modèles climatiques et hydrologiques, données nécessaires et/ou disponibles, etc.) et du point de vue des acteurs (vulgarisation des résultats, appropriation des projections, gestion des incertitudes, etc.).

Pour accompagner les outils d'aide à la décision développés dans le projet, un arbre de décision sera proposé pour réaliser des études d’impacts du changement climatique localement, avec/sans projections hydrologiques (possibilité d’utiliser des projections faites dans des bassins voisins), et avec/sans outils de modélisation hydrologique.

logo Inrae
Logo Météo-France
logo Acterra
logo OiEau

C4.2 - Vulgarisation des résultats de la recherche

Le projet contribuera à la vulgarisation des avancées de la recherche et des discours scientifiques en matière de liens entre changement climatique et évolution des ressources disponibles à destination des acteurs locaux, afin d’alimenter leur réflexion et de renforcer la robustesse de leurs décisions. Ainsi, concernant le partage d'expérience avec d'autres projets Life et H2020, il est prévu de faire un bilan des projets traitant du thème "eau et changement climatique". L'OiEau récoltera et analysera les résultats de plus de 50 projets, passés et en cours. Ce travail aboutira à l'élaboration de fiches détaillées pour 25 de ces projets, qui seront rassemblées dans un document unique qui sera communiqué et présenté à tous les acteurs locaux (gestionnaires de l'eau ou PME, notamment via le réseau HYDREOS) : le livrable "Compendium des résultats de recherche valorisés des 25 projets". Une première version de ce document sera produite à la fin de l'année 2 et une seconde à la fin du projet, car l'identification régulières de projets pertinents constituera une activité continue tout au long du projet.

logo OiEau

C4.3 - Démonstration de la mobilisation locale de chercheurs :

Il s'agira de mobiliser des communautés de chercheurs sur les territoires, en appliquant les recommandations de l'action C4.1.

Logo EPAGE Loire-Lignon

L'EPAGE Loire Lignon portera une étude sur le fonctionnement hydrologique en période d’étiage de sous-bassins versants (l’Arzon, la Suissesse, le Ran) et l'évaluation de l’impact des prélèvements sur la ressource en eau et sur le fonctionnement des écosystèmes aquatiques. Cette analyse sera alors mise en perspective avec l’évolution prévisible de la ressource et des usages en intégrant les effets du changement climatique. L’étude devra proposer des objectifs de gestion quantitative pour assurer une répartition entre les milieux aquatiques et les usages humains et évaluer les marges de manœuvres visant à la réduction de la pression de prélèvements.

logo SMEAG

Le Sméag mobilisera les acteurs de la recherche, pour accélérer le transfert des connaissances, par une contribution à la zone atelier Pyrénées Garonne (PYGAR) et pour faciliter la capitalisation et la diffusion des travaux ; organisation d'intervention d’experts/de chercheurs lors des réunions de la CLE ou de ses instances. Il conduira une étude socio-économique précisant l’impact de la démarche d’adaptation au changement climatique sur les usages et les coûts d'adaptation sur le périmètre du SAGE Vallée de la Garonne.

logo EP Loire

L'EP Loire organisera deux journées d’échanges chercheurs-gestionnaires (2021 et 2023) sur les thèmes « Eau et changement climatique » et « sciences comportementales » en lien notamment avec les actions conduites sur les 10 territoires de SAGE qu'il porte.

Une analyse « hydrologie, milieux, usages, climat » (HMUC) inter-SAGE sur le bassin du Cher va être conduite à partir de 2021 sur les territoires des SAGE Cher amont, Yèvre-Auron et Cher aval. Dans le cadre du projet, l’intérêt sera de pouvoir bénéficier des données de projection climatique les plus actualisées possibles afin de pouvoir conduire une analyse prospective-Climat (intégrant une prospective économique) pour la définition des volumes prélevables. Seul le volet analyse prospective-Climat de l’étude HMUC sera intégré au projet LIFE.

logo EPTB Vienne

En lien avec les 4 SAGE du territoire et l'action sur les données hydro-climatiques, l'EPTB Vienne réalisera une synthèse des connaissances acquises dans le cadre des études relatives aux effets du changement climatique, et une analyse de l’impact passé et présent du changement climatique seront réalisées pour connaître comment cet impact se traduit déjà sur le bassin de Vienne, suivies d'une projection climatique à l’échelle du bassin. Cette projection devra apporter des informations aux horizons 2030 et 2050 et être suffisamment précise pour identifier localement les évolutions des paramètres climatiques.

logo EPTB Charente

Le développement de la modélisation sur le bassin de la Charente doit permettre de disposer d'un outil opérationnel à la maille de 500 m dans un souci de meilleure représentation des bassins versants. Les connaissances hydrologiques seront affinées à travers des campagnes de mesures piézométriques et des jaugeages en rivières. L'objectif est de reconstituer les débits influencés et naturels et d'évaluer les incidences des scénarios climatiques du GIEC sur l'évolution des débits. Enfin un travail spécifique sera réalisé sur les volumes disponibles au prélèvement sur les bassins versants concernés par des projets de réserves de substitution, et permettront d'alimenter la concertation dans le cadre de la mise en œuvre du SAGE Charente et des Projets de Territoire pour la Gestion de l'Eau (PTGE).

logo SMBVLB

L'étude prospective locale (dans le cadre de l'action sur les outils d'aide à la décision) du SMBVLB s’appuiera sur un outil de modélisation adapté aux plans d’eau littoraux, intégrant diverses variables d’entrée acquises localement : données météorologiques, débits, niveaux des plans d’eau, pressions sur le bassin versant...

logo Inrae

INRAE  accompagnera les partenaires dans ces différentes actions.