Aller au contenu principal

Le SAGE Midouze entre officiellement en vigueur

Page mise à jour le 08/02/2013

Après 7 ans de concertation, de débats, d'études, plus de 60 réunions au total et au terme d'une enquête publique, la Commission Locale de l'Eau de la Midouze, présidée par Marc PAYROS, Conseiller Général du canton d'Aignan (32), a adopté le Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la Midouze le 18 décembre dernier.


L'arrêté inter-préfectoral approuvant le SAGE a été signé par les Préfets du Gers et des Landes le 29 janvier 2013. Le temps de l'action est désormais venu !


Constitué d'un Plan d'Aménagement et de Gestion Durable (PAGD) et d'un règlement, le SAGE Midouze concerne 131 communes du bassin versant. Si les coteaux gersois et le plateau landais constituent deux entités bien différentes, les problématiques de bassin sont quant à elles partagées : déficit important de la ressource en eau avec des débits d’étiage très faibles engendrant des restrictions d'usage chaque année et une dégradation de la qualité des eaux et des milieux, disparition progressive des zones humides, pollution des eaux, érosion des sols et du lit des cours d'eau, etc.


A travers ses 11 orientations déclinées en 70 mesures et ses 5 règles, le SAGE vise notamment les objectifs suivants : atteindre le bon état quantitatif des eaux souterraines et superficielles, à travers notamment quatre nouveaux réservoirs de soutien d’étiage, mieux gérer les inondations, améliorer la qualité des eaux superficielles et souterraines, protéger et restaurer les zones humides, améliorer le fonctionnement des cours d’eau, etc.


L’Institution Adour (www.institution-adour.fr), Etablissement Public Territorial du Bassin de l’Adour, qui avait déjà porté l’élaboration du SAGE, sera chargée d’assurer sa mise en œuvre.


Un tableau de bord annuel permettra de suivre la mise en œuvre du SAGE et son efficacité afin de réajuster le document si besoin.


Pour plus d’information et pour télécharger les documents du SAGE :