Aller au contenu principal

Partenaires du projet LIFE Eau&Climat - Le Sméag

Page mise à jour le 26/04/2021

logo SMEAG

Le Syndicat Mixte d’Etudes et d’Aménagement de la Garonne (Sméag) est un établissement public. Il a été créé il y a trente ans autour de la valorisation économique de la vallée de la Garonne tout en intégrant l’ensemble des thématiques ayant trait à la gestion de la ressource en eau : aspects quantitatifs (pénurie et crues), qualitatifs, environnementaux…

Le Sméag a pour mission de favoriser :

  • la gestion équilibrée de la ressource en eau et des milieux aquatiques
  • la prévention des inondations
  • la gestion et préservation des milieux naturels et des zones humides.

La mise en œuvre des missions du Sméag s’appuient sur deux métiers :

  • l’expertise thématique : connaissance sur les thèmes principaux afférents à la gestion de l’eau (gestion des étiages, crues et inondations, zones humides, poissons migrateurs, qualité de l’eau, paysages…) ;
  • l’ingénierie territoriale : conseil et accompagnement des collectivités pour la planification et la définition de plans de gestion afin de permettre une gestion intégrée de la ressource en eau et des milieux de la Garonne (axe 1 du projet stratégique : vivre une approche territoriale Garonne).

 

Site internet : https://www.smeag.fr/

 


TERRITOIRE

Carte Garonne
Source : SMEAG
  • Superficie : 8200 km²
  • Bassin : Adour-Garonne
  • Nombre de SAGE portés : 1
  • SAGE impliqué dans le projet : SAGE Vallée de la Garonne
  • Autres outils de gestion concernés par le projet :
    • PTGE
  • Enjeux du territoire vis-à-vis du changement climatique :
    • gouvernance
    • quantité
    • résilience des milieux et usages.

CONTRIBUTION AU PROJET LIFE EAU&CLIMAT

Le Sméag intervient en particulier dans les actions suivantes : 

  • Développement et validation d'outils d'aide à la décision -> attentes, recommandations pour les outils
  • Mobilisation des acteurs locaux -> identifier et caractériser les maitrises d'ouvrages compétentes pour porter les actions d'adaptation et notamment les actions sans regrets ; apporter une ingénierie de projet à ces maitrises d'ouvrages notamment pour promouvoir des mesures d'amélioration de la résilience des milieux aquatiques et humides ; nouer des partenariats avec les organisations professionnelles agricoles pour promouvoir une agriculture plus résiliente face à la raréfaction de la ressource en eau ; développer un réseau de référents sur le changement climatique
  • Faciliter l'accès aux données hydro-climatiques -> spécification des besoins en termes de données et d'indicateurs ; développer le tableau de bord du SAGE avec des indicateurs partagés liés au changement climatique et les mettre à disposition du public dans l'Observatoire Garonne ; développer le réseau de mesure de la qualité de l'eau
  • Renforcer les échanges entre les gestionnaires et les chercheurs -> mobiliser les acteurs de la recherche avec un atelier de mise en réseau, la participation au projet PYGAR, la capitalisation et diffusion de travaux ; conduite d'une étude socio-économique précisant l'impact de la démarche d'adaptation au changement climatique.