Aller au contenu principal

3. Adéquation des rejets eaux pluviales à la capacité des milieux récepteurs

Page mise à jour le 25/07/2022

Informations sur le SAGE

SAGE concerné
Bourbre
Code du SAGE
SAGE06007
Arrêté d’approbation du SAGE
2008-08-08
Identifié nécessaire dans le SDAGE 2010-2015
Non
Identifié nécessaire dans le SDAGE 2016-2021
Non
Identifié nécessaire dans le SDAGE 2022-2027
Non
Bassin hydrographique
Rhône-Méditerranée
Région pilote
Auvergne-Rhône-Alpes
Département pilote
Isère

Enoncé de la règle

Numéro de la règle
Positionnement de la règle au sein du règlement
03
Code de la règle
REGLE06007_03
Contenu de la règle

Adéquation des rejets eaux pluviales à la capacité des milieux récepteurs :
- Tout projet de IOTA (Installations, Ouvrages, Travaux ou Activité) relevant de l’article L214-
1à6 du code de l’environnement (Cf. R214-1),
- Tout projet ICPE (Installation Classée Pour la Protection de l’environnement) relevant des
articles L. 512-1 et L. 512-8 du code de l’environnement,
doit faire preuve de l’adéquation du rejet à la capacité du milieu (elle-même fonction de l’état
initial et du risque acceptable en aval selon P1 et annexe 2).
Les efforts pour intégrer le projet au niveau de sa conception seront pris en compte dans
l’évaluation des mesures correctives et compensatoires le cas échéant.
En l’existence d’un zonage établi dans les conditions précisées en M1-a), les dossiers
individuels bénéficient de la réflexion collective. Les mesures correctrices et compensatoires
consistant à prendre part à celles établies globalement par le zonage ou tout schéma
d’aménagement (art.L213-1 code de l’urba), prévu par un PLU compatible avec le SAGE, seront
privilégiées, le cas échéant.

Règle rédigée avec l’aide d’un.e juriste
Un.e juriste a contribué l’élaboration de la règle
information non renseignée

Caractéristiques de la règle

Type(s) de masses d’eau concernées par la règle
La règle porte sur des : masses d’eau superficielles/masses d’eau souterraines/masses d’eau superficielles et souterraine/masses d’eau de transition et côtières
Superficielles
Thématique principale
Gestion qualitative
Sous-thématique(s) principale(s)
eaux pluviales
Thématique secondaire
information non renseignée
Sous-thématique(s) secondaire(s)
information non renseignée
Nature de la règle
prescription
Référence au code de l’environnement
Alinéa correspondant au sein du R.21°2-47 du Code de l’environnement, qui définit ce qu’un règlement de SAGE est en mesure de pouvoir encadrer
information non renseignée
Cible principale de la règle
Activités à l’origine des rejets
Sous-cible(s) principale(s) de la règle
information non renseignée
Cible secondaire de la règle
Traitement des rejets
Sous-cible(s) secondaire(s) de la règle
information non renseignée
Lien avec IOTA/ICPE
Précision si la cible de la règle fait partie intégrante de la nomenclature loi sur l’eau et/ou ICPE
IOTA
, ICPE

Emprise spatiale et temporalité

Périmètre géographique
total
Cartographie associée
information non renseignée
Périodicité de la règle
Précise si la règle s’applique sur toute l’année (non) une partie de l’année seulement (oui)
Non
Limite d’entrée en vigueur
Précise si la règle est applicable à la date d’entrée en vigueur du règlement du SAGE (non), ou si elle entre en vigueur avec un décalage (oui)
Non
Règle aboutie ou amenée à évoluer
Précise si la règle est aboutie ou peut être amenée à évoluer dans le temps en fonction de l’état de connaissances des territoires
Aboutie

Références

Référence au PAGD du SAGE
information non renseignée
Référence au SDAGE
information non renseignée
Référence à d’autres outils relevant d’autres politiques publiques
information non renseignée