Aller au contenu principal

Assurer la réplicabilité et la transférabilité des résultats

Page mise à jour le 26/04/2021

ACTION C.5:    RÉPLICABILITÉ ET TRANSFÉRABILITÉ

L'objectif est d'assurer le transfert des résultats du projet et la réplicabilité des outils en France et en Europe, auprès de différents acteurs : gestionnaires des ressources en eau, services d’eau et bureaux d’études.

Les pilotes de cette action sont HYDREOS et l'OiEau.

 


C5.1 - Réplicabilité en France - Groupe de Travail Institutionnel

Un Groupe de Travail Institutionnel (GTI) a été créé. Il est composé de représentants du Ministère de la Transition Écologique (MTE), de l'Office français de la biodiversité (OFB), des six Agences de l'eau, des Offices de l'eau de la Martinique, la Guyanne et la Réunion, de la Région Nouvelle Aquitaine et de l'ADEME. Il sera chargé de valider les résultats du projet, au fur et à mesure de son déroulement, et de proposer d'éventuelles modifications dans la perspective d'un déploiement vers les autres SAGE ou d'autres types de contrat de gestion ou d'organisations en charge de la gestion de l'eau. L'OiEau pilotera ce groupe.

logo OiEau

C5.2 - Réplicabilité en France - Formations

HYDREOS et l'OiEau organiseront des sessions d’information et de formation à destination des autres acteurs français de la gestion de l'eau (Présidents de CLE, animateurs de SAGE, en particulier), pour disséminer les résultats et les outils développés. Au moins une session d'une journée sera organisée par district hydrographique métropolitain.
 

logo Hydreos

 

logo OiEau

C5.3 - Réplicabilité en France - Transfert vers les PME

HYDREOS mettra en œuvre une initiative de transfert vers le secteur privé pour accompagner l’émergence d’une offre de service par les bureaux d’études, mobilisable ensuite par les organisations locales de gestion de l’eau via des appels d’offres.

Ce transfert vers le secteur privé s’effectuera dans un premier temps lors d’ateliers de formation et d’information. Ces ateliers seront organisés spécifiquement à destination des bureaux d’études, et leur contenu sera adapté en fonction de ces derniers. HYDREOS formera  les bureaux d’études adhérents au pôle, ainsi que l’ensemble des bureaux d’études en France, via la mobilisation des deux autres pôles de l’eau français AQUA VALLEY et DREAM, avec lesquels HYDREOS est en étroite collaboration. Pour ce faire, trois ateliers de 2 jours seront organisés, durant l’année 3 du projet, dans les régions Grand Est, Centre- Val de Loire, Occitanie.

logo Hydreos

 


C5.4 - Transférabilité en Europe - Comité Européen de validation du projet

Un Comité Européen de validation du projet sera créé. Ce groupe d'experts (European Assessment Committee - EAC ) réunira 8 représentants d'organisations européennes de gestion de l'eau (autorités de districts) pour donner un avis circonstancié sur la réplicabilité des outils dans leur propre contexte, et proposer d'éventuelles évolutions. Le Comité se réunira pour échanger sur les avancées du projet, et élaborer des recommandations à destination des partenaires. Ces réunions auront lieu en association avec la conférence annuelle organisée par l'Euro-RIOB, la branche européenne du Réseau International des Organisations de Bassin, sur la mise en œuvre des Directives Européennes sur l'eau. L'OiEau pilotera ce groupe.

Tous les outils seront disponibles en anglais.

logo OiEau

C5.5 - Transférabilité en France

Le projet va permettre de sensibiliser et de mobiliser les membres des CLE, c'est-à-dire les représentants sectoriels des usages de l'eau. Il sera demandé à chacun des territoires de travailler avec ces organisations (villes, chambres d'agriculture, chambres de commerce et d'industries, etc) sur leur intérêt et leur capacité à s'approprier, en les adaptant éventuellement, les outils méthodologiques pour analyser leurs propres vulnérabilités et besoins d'adaptation. Une synthèse de ces travaux sera faite pour proposer des pistes d'actions ultérieures.